Marchés:
Chargement en cours…

MARDI 22 SEP

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Microsoft remplace également les journalistes belges par un algorithme

Logo Business AM
Tech

14/08/2020 | Sofie Van Waeyenberghe | 6 min de lecture

Microsoft

MSN News, propriété de Microsoft, est le deuxième plus grand agrégateur de nouvelles au monde. La société organise actuellement une impressionnante phase de licenciement. Les journalistes qui compilent les informations pour des millions de personnes sont remplacés par des algorithmes.

MSN Actualité Belgium, le site d’information qui apparait par défaut quand vous ouvrez Microsoft Edge a mis à la porte un bon nombre de ses journalistes. Ils sont alors remplacés par des algorithmes qui vont maintenant gérer le site web. Diverses sources nous ont confirmé l’information.

MSN News

MSN News fait partie de Microsoft News, un site web en anglais qui comptent des millions de visiteurs par jour. Les journalistes qui travaillent pour cette plateforme n’écrivent pas eux-mêmes les articles. Ils récoltent plutôt les informations sur les petits et grands médias et puis définissent ce qui ira sur le site. Le travail des journalistes est de maintenir un bon équilibre entre les différents sujets, les types d’articles et les catégories. Cela est maintenant réalisé en grande partie par une IA et est ensuite revérifié par un journaliste.

À l’heure actuelle, on ne sait pas combien de personnes sont reprises dans la phase de licenciement. Le site The Guardian rapportait fin mai que plus de 50 emplois étaient sur la sellette dont 38 étaient des sous-traitants. C’est un fonctionnement très courant : les pigistes sont souvent les premiers à partir. Mais tous les profils dans les fonctions supérieures ne seront pas épargnés pour autant. En Belgique, les chiffres ne sont pas clairs, mais il s’agit d’une part significative des travailleurs. La FAQ de MSN News indique que le site emploie 8.000 personnes dans plus de 50 sites.

MSN Actualité

Erreurs

Aux États-Unis et au Royaume-Uni, les choses ont rapidement mal tourné avec l’IA. Quelques jours après les licenciements, l’IA s’est par exemple trompée entre deux membres du groupe pop Little Mix. Une erreur certes pas dramatique mais qui montre que le travail journalistique n’est pas si simple pour un ordinateur.

MSN News touche jusqu’à 15 millions de personnes par jour au Royaume-Uni. Seul Google est devant en tant qu’agrégateur de contenus. Certains articles sont lus par des milliers d’internautes. De petits médias et sites web d’information alternatifs tirent une partie de leur revenu de MSN News. Cela a l’avantage d’offrir un flux d’information équilibré sur le support. Pour un algorithme, il est toutefois difficile de savoir si une opinion sur un site web vaut la peine d’être convertie, par exemple. Ou quelle info doit primer sur une autre.

Flou total

En ce qui concerne son fonctionnement, la stratégie de MSN reste très floue. Microsoft ferme les portes. Impossible de savoir qui prend les décisions pour MSN. Même avoir la confirmation des licenciements est très difficile.

BusinessAM a tenté d’avoir des réponses de la part de Microsoft à ce sujet. Mais l’information n’a pas été confirmée. L’entreprise a simplement répondu : ‘Comme toutes les entreprises, nous réévaluons régulièrement nos activités. Cela peut amener à des augmentations des investissements dans certains secteurs et, de temps à autre, une réaffectation des ressources dans un autre domaine est effectuée. Ces décisions ne sont pas le résultat de la pandémie actuelle.

Fait intéressant : c’est presque mot pour mot la même déclaration – en dehors de la partie sur le coronavirus – que Microsoft a sorti au journal The Guardian et aux autres médias spécialisés qui ont relayé l’affaire tels que Motherboard ou GeekWire.

Année financière

L’explication pour les licenciements pourrait être uniquement d’ordre financier. La fin de l’année fiscale de Microsoft tombe en juin. La société effectue régulièrement des licenciements à cette période.

Cette année, Microsoft a enregistré une augmentation de ses revenus de 13% par rapport à 2019. Le pactole s’établit à 38 milliards de dollars. Les bénéfices ont par contre légèrement baissé, à 11,2 milliards de dollars. Les résultats faisaient aussi écho à un trimestre complet touché par le coronavirus.

La contribution de MSN News dans les chiffres se retrouve difficilement.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    31.315.650
  • Nombre
    de décès
    964.684
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    103.392
  • Nombre
    de décès
    9.950
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour