Michael Burry, investisseur de « The Big Short », parie sur la disparition de Tesla et d’Ark Invest

Michael Burry augmente sa position courte contre Tesla et révèle qu’il parie également contre le tracker indiciel Ark Invest de Cathie Woods.

Pourquoi est-ce important ?

Le légendaire investisseur de Wall Street, qui avait prédit en 2005 que le marché immobilier américain était une bulle qui allait éclater, parie sur la chute du roi de la voiture électrique et sur l'échec du fonds d'investissement technologique de Cathie Wood. Il en est tellement convaincu qu'il ne fait qu'augmenter ses positions courtes.

Michael Burry, un investisseur avisé et le gestionnaire du fonds Scion Asset Management, maintient une position courte sur 1,1 million d’actions de Tesla. C’est au moins 300.000 de plus que ce que l’homme a révélé précédemment. Scion parie également 235.500 actions sur la disparition du FNB Innovation de Cathie Woods Ark. Cet ETF est un fonds d’investissement géré passivement, ou un tracker d’indice.

Pourquoi cette attitude particulièrement baissière du super investisseur ? M. Burry accuse M. Musk de faire en sorte que le constructeur de voitures électriques Tesla « promette trop et ne tienne pas ses promesses ». En outre, M. Burry pense que la valeur marchande de Tesla n’est pas viable et que le cours de l’action s’effondrera inévitablement. Cependant, la valeur des actions de Tesla a été multipliée par sept depuis le début de 2020.

« Les promesses de Wood ne se réaliseront jamais »

Nous savons aussi maintenant que Burry parie depuis le 30 juin contre un ETF d’Ark Innovation, le principal fonds d’investissement de la super investisseuse Cathie Wood. Ce fonds a doublé de valeur depuis 2020 et détient des actions de Zoom, de la bourse de cryptomonnaies Coinbase, de Shopify et… de Tesla.

La position courte de Scion permet au fonds de vendre des actions de Tesla et Ark au prix d’exercice avant que les options sur les actions n’expirent. Le prix d’exercice est le prix convenu à l’avance auquel un acheteur peut acheter une option d’achat et un vendeur doit la vendre. Si les actions des entreprises tombent en dessous du prix d’exercice, Scion peut vendre des actions par le biais de sa position courte pour réaliser des profits usuraires.

Burry a tweeté en février que les promesses de Woods d’une croissance sans précédent dans les secteurs technologiques émergents ne se concrétiseront jamais. Il faisait référence au Manhattan Fund de Gerald Tsai, un fonds commun de placement qui a spéculé de manière agressive sur le marché boursier et a perdu plus de 90 % de sa valeur boursière après un krach boursier en 1969.

Les autres investissements de Burry

Que fait Burry d’autre ? Le trimestre dernier, Scion a acheté des actions de Discovery et a placé des options d’achat haussières sur les actions de Walmart, de Cardinal Health et de la société pharmaceutique McKesson.

Le fonds s’est débarrassé des actions d’Occidental Petroleum, du conglomérat de médias Meredith et de la société de biotechnologie Zymeworks.

Pour aller plus loin :

Plus
Lire plus...
Marchés