Mauvaise nouvelle pour les utilisateurs de Blackberry: le 4 janvier, les téléphones cesseront de fonctionner

Les téléphones Blackberry ne recevront, dès le 4 janvier, plus de mises à jour, et ne pourront plus envoyer de messages, appeler ou se connecter à internet. Les modèles plus tardifs, avec un OS Android, ne sont pas concernés.

Ils ont été vendus entre 2001 et 2013. Lors de leurs meilleurs jours, ils suscitaient beaucoup d’engouement, leur clavier avec des touches uniques par lettre, leur grand écran et leur accès à internet séduisaient, à une époque où les téléphones étaient plus petits et avaient un clavier T9. Hélas, le 4 janvier, les modèles avec le système d’exploitation de la marque même ne recevront plus les mises à jour nécessaires à leur fonctionnement.

« Fin de vie », indique même la marque sur son site. Il est difficile de savoir combien de personnes utilisent encore leur Blackberry avec l’OS de la marque, mais la nouvelle émouvra sans doute plus d’un utilisateur, nostalgique de ce qui a pu être son premier téléphone. Kim Kardashian par exemple avait déjà fait savoir son émotion lorsque le sien avait rendu l’âme.

En 2009, la marque à la mûre marquait son record dans le monde des téléphones mobiles, avec 20% des parts de marché, alors que les smartphones comme l’iPhone n’en étaient qu’à leurs débuts. Mais la concurrence du tactile était trop forte : en 2016, les parts de marché de Blackberry sont tombées à 0%.

Android

Des tentatives de relance ont pourtant eu lieu. Un modèle par exemple a été construit avec un OS Android, par la marque TCL, mais la sauce n’a pas pris. En 2020 ce modèle a disparu. Mais toujours est-il que les utilisateurs de ce téléphone ne seront, eux, pas concernés par cette « fin de vie ».

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20