Marine Le Pen: « Démontons tous les parcs éoliens »

« Je stopperai toute nouvelle construction de parcs éoliens et mettrai en place une campagne de grands travaux pour les démolir. » La candidate à la présidence française, Marine Le Pen, l’a annoncé dans une interview accordée à RTL France.

Démolir les éoliennes, construire des centrales nucléaires

Ce matin, Marine Le Pen était l’invitée de l’émission matinale de la station de radio française RTL Radio. Dans une interview sur sa campagne présidentielle, la candidate du Rassemblement national (RN) a déclaré être radicalement opposée aux énergies renouvelables. Selon Mme Le Pen, les énergies renouvelables rendent la facture d’électricité trop élevée. C’est pourquoi elle demande l’arrêt complet de toutes les subventions aux énergies renouvelables, qui s’élèvent selon elle à six ou sept milliards d’euros par an.

Comme alternative, Le Pen propose une expansion de la capacité de production nucléaire en France. Cela inclut la construction de quelques nouvelles centrales nucléaires. En début de semaine, le président Emmanuel Macron a présenté son plan d’investissement France 2030. Dans ce document, M. Macron a annoncé son intention d’investir 30 milliards d’euros pour préparer l’industrie française à l’avenir. Les mini-centrales nucléaires occupent une place importante dans ce plan.

Il n’est pas certain qu’une démolition complète de toutes les éoliennes et la construction de nouvelles centrales nucléaires permettraient de réduire la facture énergétique. Les nouvelles centrales nucléaires sont coûteuses et les projets actuels de nouvelles centrales en construction sont entachés de défauts. Par exemple, la France construit une nouvelle centrale nucléaire à Flamanville depuis 2007, mais sa mise en service n’est pas prévue avant 2023. En outre, le prix de revient de cette centrale a augmenté au fil des ans, passant de 3,3 milliards d’euros en 2007 à 11 milliards d’euros.

Le Pen contre Zemmour

En avril prochain, les Français se rendront aux urnes pour les élections présidentielles. Selon les sondages actuels, Macron et Le Pen sont en tête avec respectivement 24 et 16 %. Mme Le Pen n’est qu’à un pour cent du tristement célèbre faiseur d’opinions Eric Zemmour.

L’ancien journaliste et écrivain Eric Zemmour jouit d’une énorme popularité au sein de l’extrême droite française. Zemmour fait la une des journaux depuis plusieurs années en raison de ses opinions radicales sur la migration et l’assimilation. Il est également un fervent partisan de la théorie du « grand remplacement ». Selon cette théorie, la population européenne indigène sera systématiquement remplacée par des migrants musulmans.

Toutefois, Mme Le Pen reste convaincue qu’elle est la candidate solide pour succéder à M. Macron à l’Élysée. « Les sondages qui amusent les journalistes et qui ont lieu six mois avant l’élection ne signifient pas grand-chose. Je peux et je vais gagner », a déclaré une Le Pen confiante.

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20