10 phrases à retenir du débat entre Mélenchon et Zemmour

Ce débat sur BFMTV aura brillé par sa qualité sur la forme plus que sur fond, qui en effraiera sans doute plus d’un. Deux visions radicalement opposées, l’un prônant un peu naïvement « de se serrer les coudes » face aux défis qui dépassent la France (Mélenchon), l’autre instiguant la peur et la division à l’intérieur de l’Hexagone (Zemmour).

Des joutes verbales de qualité et des références historiques qui permettent toujours à ses auteurs de prendre un peu de hauteur. Il y avait une certaine forme de respect entre les deux hommes qui ont confronté leur vision de la société sans s’écharper. Un débat brillant et pas bruyant sur la forme.

Sur le fond, chacun jugera bien sûr. Ce qu’on peut dire au niveau du contexte, c’est que – selon les sondages – que ces deux hommes représentent entre 15 à 20% des intentions de vote. Pas de quoi inquiéter le président Emmanuel Macron, en tout cas au premier tour. Mieux, ils peuvent même être des atouts, prennant des voix à gauche et à droite. Mais beaucoup de choses peuvent encore changer d’ici les élections présidentielles des 10 et 24 avril 2022.

Mélenchon a pu convaincre devant une grande audience, Zemmour a pu se légitimer comme candidat qu’il n’est pas encore. Voici 10 phrases à retenir si vous n’avez pas pu assister aux plus de 2h30 de débat, hier soir.

Zemmour

  • « Ce pays est en guerre civile. Comment vous appelez un pays où la tête d’un professeur roule au sol ? »
  • « La délinquance, c’est un jihad. C’est une guerre qui nous est menée, une guerre de civilisation, une guerre de pillages, une guerre de vols, une guerre de viols et une guerre de meurtres ».
  • « L’islam est une religion politique par essence. Elle ne s’occupe pas de l’intériorité des fidèles mais des normes sociales et politiques. L’islam est une religion qui concurrence le code civil, (…) qui n’est pas compatible avec la France. »
  • « Les éoliennes sont une catastrophe! A la fois pour la santé des gens, pour la beauté des paysages, vous savez très bien qu’elles sont fabriquées avec des pales en béton qui ne sont absolument pas renouvelables. »
  • « L’abstention ? Quoi que les électeurs votent, le résultat est le même. Les politiques depuis trente ans se sont rassemblées comme des sœurs jumelles. Le point d’orgue de cette ressemblance, c’est Emmanuel Macron, enfant de la droite libérale et de la gauche libérale. »

Mélenchon

  • « Vous avez une vision rabougrie de la France, vous êtes un raciste et vous avez été condamné pour ça! »
  • « Le Zemmouristan, ça existe! Un pays où les femmes sont rabaissées, où il y a la peine de mort qui vous plaît, un pays où les homosexuels sont punis et un pays où on n’adhère pas aux conventions internationales, ça s’appelle l’Arabie Saoudite! Leur programme, c’est ce que vous racontez! »
  • « Nous sommes le pays qui pratique depuis le plus longtemps une forme de créolisation assumée, c’est-à-dire la création d’une culture commune de gens qui se trouvent au même endroit »
  • « Je n’ai jamais dit que la police était raciste, mais oui il y a des racistes dans la police et leur présence est insupportable! »
  • « Il faut mettre en place une assemblée constituante pour abattre la monarchie présidentielle. »

Un vainqueur ?

Pas vraiment. Mélenchon aura déroulé son programme. C’est déjà sa 3e élection présidentielle, il a plus de bouteille. Zemmour aura lui dressé son diagnostic de la France, comme l’éditorialiste qu’il est toujours (ou polémiste, c’est selon). Les deux hommes se sont confrontés au niveau de la vision de la société mais pas sur des mesures concrètes.

Ils s’accordent pour donner plus d’indépendance à la France par rapport à l’OTAN et à l’Europe. Ils sont aussi tous les deux pour le référendum. Les points communs s’arrêtent là. Mélenchon est anti-nucléaire, Zemmour est un pro-nuke.

Enfin, chose assez étonnante, pas une seule fois le mot « Covid » n’a été prononcé.

Les 2 tweets qui ont buzzés

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20