Les marchés:
Markten inladen...

JEUDI 06 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

L’UE fait plier Aspen: la pharma va baisser le prix de 6 médicaments anti-cancer

Logo Business AM
Business

14/07/2020 | Anthony Planus | 4 min de lecture

Visé par une enquête de la Commission européenne, la société pharmaceutique sud-africaine Aspen a proposé de réduire le prix de six médicaments anti-cancéreux qu’elle commercialise en Europe, a annoncé ce mardi la gardienne de la Concurrence au sein de l’UE.

La Commission européenne a ouvert en mai 2017 une enquête sur les pratiques tarifaires excessives auxquelles se serait livrée Aspen Pharma concernant plusieurs médicaments contre le cancer. L’enquête visait notamment un possible abus de position dominante, en violation des règles de concurrence de l’UE.

L’ouverture de cette enquête répondait à des hausses tarifaires, parfois de plusieurs centaines de pourcents, appliquées par Aspen sur un portefeuille de médicaments anti-cancéreux dont elle avait fait l’acquisition, la société pharmaceutique misant sur l’absence, bien souvent, de solutions thérapeutiques de rechange à disposition des médecins et patients. Il s’agit notamment de traitements (Alkeran, Leukeran, Purinethol…) contre la leucémie et certaines maladies hématologiques.

Une baisse des prix de 73%

Si la Commission reconnait que des marges élevées peuvent se justifier dans certains cas au vu des innovations et du risque commercial pris par les compagnies, elle constate dans ce cas-ci que les médicaments concernés ne sont plus protégés par des brevets depuis belle lurette et que les investissements de recherche et développement ont été pleinement couverts.

Concrètement, Aspen s’est engagé à réduire de 73% en moyenne les prix de six de ses médicaments anti-cancéreux commercialisés sur le Vieux-Continent et à en garantir la disponibilité au cours des 10 prochaines années.

La Commission invite maintenant toute partie intéressée qui le souhaite à faire part de ses commentaires, endéans les deux mois, par rapport aux concessions proposées par Aspen. L’exécutif européen décidera dans la foulée si ces concessions sont suffisantes.

Des plaintes similaires contre Roche, Novartis, Biogen…

De son côté, l’association Test Achats, qui avait en son temps dénoncé les fortes hausses de prix d’Aspen, s’est réjouie des derniers développements dans ce dossier. ‘Ces engagements montrent que les prix élevés des médicaments anticancéreux hors brevet sont injustifiés et n’ont pas leur place dans l’Union européenne. Les prix très élevés mettent la vie des patients en danger et causent un grave préjudice financier aux systèmes des soins de santé’, a réagi le porte-parole de l’organisation de consommateurs Jean-Philippe Ducart.

Test Achats rappelle avoir par ailleurs déposé des plaintes similaires contre ‘les firmes Roche et Novartis pour leurs médicaments Avastin et Lucentis, contre la firme Biogen pour son médicament Spinraza ou encore contre la firme Leadiant pour son médicament CDCA’.

Source: Belga


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks