L’ogre Apple a croqué une entreprise toutes les 3 semaines en 6 ans: voici son ‘menu’

Le géant américain de la tech Apple a acquis une centaine d’entreprises au cours des six dernières années. Cela représente une nouvelle acquisition toutes les trois ou quatre semaines, a fait savoir son CEO, Tim Cook, lors de l’assemblée annuelle des actionnaires mardi.

Tim Cook a fait valoir que ces acquisitions visent principalement à mettre la main sur des technologies et à attirer des talents.

Beats Electronics

Le plus gros achat d’Apple au cours de la dernière décennie a été Beats Electronics, l’entreprise de casques audio cofondée par le rappeur et producteur Dr Dre. La transaction, qui a eu lieu il y a sept ans, portait sur 4 milliards de dollars. Une autre acquisition importante a été celle de Shazam, une plateforme de reconnaissance musicale achetée il y a trois ans pour 400 millions de dollars.

Toutefois, Apple rachète généralement des entreprises technologiques plus petites, qui sont ensuite intégrées dans la structure de la marque à la pomme. Les innovations de ces firmes apparaissent alors souvent dans les produits d’Apple. Un exemple: PrimeSense. Le spécialiste israélien de la 3D a contribué de manière significative au développement de FaceID. Apple a également investi dans des technologies sous-jacentes qui ne seront presque jamais remarquées par les consommateurs.

La liste des acquisitions et des investissements d’Apple est par ailleurs extrêmement variée. L’année dernière, le groupe a racheté plusieurs sociétés actives dans l’intelligence artificielle (IA), la réalité virtuelle, les paiements numériques, le podcasting, etc. La firme de Cupertino a même racheté Drive.ai il y a deux ans. Avec cette transaction, Apple voulait renforcer sa position sur le marché de la mobilité automobile. Il y a cinq ans, Apple a également pris une participation minoritaire dans Didi Chuxing, un service chinois de partage de voitures, pour la somme d’un milliard de dollars.

Tesla

Apple est une entreprise particulièrement rentable qui pèse désormais plus de 2.000 milliards de dollars. Au cours du premier trimestre de son année fiscale décalée, le géant a déclaré des revenus de 111,4 milliards de dollars. Il s’agit du plus gros chiffre d’affaires trimestriel de l’histoire de la société. Celle-ci ne manque donc pas de ressources financières pour procéder à des rachats.

Mais cela n’empêche pourtant pas Apple de se montrer plus prudent que beaucoup de ses concurrents en matière d’acquisitions. Microsoft a par exemple payé 26 milliards de dollars pour acquérir Linkedin, tandis que Whole Foods a été racheté par Amazon pour 13,7 milliards de dollars. Et WhatsApp est arrivée dans la galaxie Facebook pour 19 milliards de dollars. Chacune de ces transactions est plus élevée que les montants cumulés des dix plus gros achats réalisés par Apple.

Il y a environ huit ans, Apple aurait également eu l’occasion d’acquérir le constructeur automobile Tesla. C’est en tout cas ce qu’a déclaré Elon Musk, son CEO et fondateur. Le constructeur de voitures électriques traversait à l’époque une période difficile et Musk aurait approché Tim Cook pour évoquer un éventuel rachat de Tesla par Apple. Cook, cependant, n’aurait pas accepté cette invitation.

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20