Les marchés:
Markten inladen...

LUNDI 10 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

L’idée de Trump de reporter les élections fait un flop dans les rangs républicains

Logo Business AM
Politique

30/07/2020 | Anthony Planus | 4 min de lecture

Donald Trump (Source: EPA)

Les principaux leaders républicains au Congrès ont rejeté ce jeudi la suggestion de Donald Trump de reporter l’élection présidentielle fixée au 3 novembre prochain.

Selon la législation américaine, seul le Congrès détient le pouvoir de modifier la date de l’élection générale du président des États-Unis. Mais cela n’a pas empêché l’actuel président de tout de même suggérer un report de la date du scrutin, ce jeudi sur Twitter. Selon Donald Trump, le vote par correspondance induit par l’épidémie de coronavirus entraînerait une fraude massive, une affirmation qui ne repose sur aucune preuve tangible.

‘2020 sera [l’année] de l’élection la plus inexacte et la plus frauduleuse de l’histoire’, a-t-il déclaré sur le réseau social. ‘Ce serait très embarrassant pour les États-Unis.  [il faudrait] retarder l’élection jusqu’à ce que les gens puissent voter correctement, en toute sécurité et sans risque ???’ a-t-il en effet Twitter.

‘Il peut suggérer tout ce qu’il veut. La loi est ce qu’elle est

Si elle a évidemment fait beaucoup de bruit, la sortie du président américain n’a toutefois pas recueilli beaucoup de soutien dans les rangs de son parti, si l’on en croit les réactions compilées par le site Axios. En voici quelques-unes.

  • Mitch McConnell, leader de la majorité républicaine au Sénat: ‘Jamais dans l’histoire du pays, à travers les guerres, les dépressions et la guerre civile, nous n’avons eu une élection fédérale qui n’ait pas été programmée à temps, et nous trouverons un moyen de le faire à nouveau ce 3 novembre… Nous ferons face à la situation quelle qu’elle soit et nous aurons l’élection le 3 novembre comme déjà programmée.’
  • Kevin McCarthy, leader de la minorité républicaine à la Chambre: ‘Jamais dans l’histoire des élections fédérales nous n’avons pas tenu d’élections, et nous devrions poursuivre avec notre élection.’
  • Le sénateur Marco Rubio: ‘Il peut suggérer tout ce qu’il veut. La loi est ce qu’elle est. Nous allons avoir une élection qui est légitime, elle va être crédible, elle va être la même que celle que nous avons toujours faite’.
  • Le sénateur Thom Tillis: ‘L’élection ne sera pas retardée malgré le fait que plusieurs États l’aient retardée, mais nous devons nous assurer que nous avons les ressources nécessaires et que nous ne connaîtrons pas la débâcle que nous voyons par exemple dans l’État de New York. L’élection aura lieu en novembre, point final.’
  • Sénateur Mitt Romney: ‘Je suis un fan du vote par correspondance. Bien sûr que nous allons avoir des élections à temps. Il est impensable que ce ne soit pas le cas.’
  • Le sénateur Ted Cruz: ‘La fraude électorale est un problème sérieux, nous devons l’arrêter et la combattre, mais non, les élections ne doivent pas être reportées.’

Source: Axios


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks