Le réseau social de la « liberté d’expression »: les employés de Twitter reçoivent un e-mail leur demandant de ne pas tweeter sur Musk et la saga du rachat

L’annonce de la volonté d’Elon Musk de se retirer de l’accord conclu avec Twitter a suscité de nombreuses réactions. Mais les employés de Twitter ne sont désormais plus autorisés à prendre part à la discussion. L’entreprise a envoyé un mémo à tous ses employés leur interdisant de « tweeter, d’envoyer des messages sur Slack ou de faire tout type de commentaire sur l’accord Musk ».

Elon Musk a fait savoir qu’il ne voulait plus acheter Twitter. Musk voulait acheter l’application pour la somme astronomique de 44 milliards de dollars (43,2 milliards d’euros). Mais comme Twitter ne peut pas fournir de chiffres exacts sur le nombre de bots sur l’application, Musk se rétracte. Twitter n’est pas satisfait de cette situation et va tenter d’obtenir l’accord en justice.

« Interdit de tweeter sur l’accord »

Lorsque la nouvelle a été annoncée, elle a suscité de nombreuses réactions. De nombreuses personnes ont partagé leur point de vue, entre autres via Twitter même. Il s’agissait entre autres d’employés de l’entreprise qui plaisantaient sur le fait qu’ils voyaient leur augmentation (censée arriver avec l’argent de Musk) partir en fumée.

C’est pourquoi Twitter est intervenu. The Verge a pu consulter un e-mail qui a été envoyé aux employés de Twitter. « Aujourd’hui, nous avons reçu un message d’Elon Musk demandant de mettre fin à l’accord. Le conseil d’administration de Twitter a publié la déclaration que vous avez déjà pu lire dans le tweet de notre président Bret Taylor », peut-on y lire.

« S’agissant d’une affaire juridique en cours, veuillez vous abstenir de tweeter, d’envoyer des messages sur Slack ou de commenter l’opération de fusion. Nous vous fournirons davantage d’informations dès que nous le pourrons, mais sachez qu’en attendant, nous serons très limités dans ce que nous pouvons partager. Je sais que c’est une période d’incertitude, mais nous apprécions votre patience et votre engagement continu envers le travail important que nous faisons. »

Musk et les employés de Twitter

Elon Musk avait déjà rencontré les employés, en ligne. Il avait annoncé que des postes pourraient être supprimés dès son arrivée. Tout à son habitude, il avait aussi vilipendé le télétravail. Sa vision de le liberté d’expression les avait aussi laissés perplexe. Bref, les employés de la firme à l’oiseau bleu n’étaient pas sortis très rassurés de la réunion.

(CP)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20