Les marchés:
Markten inladen...

LUNDI 25 MAI

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

L’Europe veut réduire la TVA sur les voitures électriques à 0 %

Logo Business AM
Auto

22/05/2020 | Dominique Dewitte | 4 min de lecture

Jens Kalaene/dpa-Zentralbild/ZB

La Commission européenne veut réduire à zéro le taux de TVA sur les véhicules électriques. Elle veut ainsi donner un ‘accent vert’ au plan de relance économique.

L’UE étudie les moyens d’aider le secteur automobile, dont les ventes ont chuté ces derniers mois en raison de la crise du coronavirus. L’accent est mis sur la production et la vente de voitures électriques et de voitures à émissions de CO2 très limitées. En outre, c’est bien sûr le moment idéal pour commencer à investir dans l’infrastructure de recharge des voitures électriques.

‘Si nous voulons soutenir le secteur automobile en masse, ce sont les jeunes qui paieront la facture. Ces subventions doivent respecter les souhaits des jeunes en ce qui concerne le changement climatique et des conditions de vie plus saines’, peut-on lire dans un document de la Commission.

Les voitures électriques seraient par exemple exonérées de la TVA. Dans la plupart des pays, cela correspond à une baisse des prix d’environ 20 %.

Le modèle norvégien

La Commission s’est clairement inspirée d’un pays qui ne fait pas partie de l’UE: la Norvège. Les Norvégiens qui conduisent à l’électricité bénéficient de nombreux avantages. Ils se garent gratuitement dans les parkings électriques publics. En outre, ils ne paient pas de péage sur les routes à péage et la taxe routière n’est que de quelques dizaines d’euros par an. Ils sont également autorisés à utiliser gratuitement la voie de bus sans embouteillage et les points de chargement.

Les plus grands avantages sont certainement la TVA et le ‘engangsavgift’. En effet, les propriétaires de voitures électriques en Norvège n’ont pas à payer, ce qui a un impact direct sur le prix d’achat. C’est en partie pour cette raison que la Norvège est le leader mondial absolu en matière de voitures électriques. La part des voitures électriques (entièrement électriques et hybrides rechargeables) y atteint 49 % du marché des voitures neuves.

Toutefois, la proposition a encore un long chemin à parcourir. Les taux de TVA sont une compétence nationale et non européenne. Cependant, la Commission tient une carotte. Par exemple, en liant l’aide financière aux pays dans le besoin à certaines mesures.

Lire aussi:

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks