L’esclavage est un réel problème dans l’industrie de la pêche, mais l’IA pourrait aider à le résoudre

(AP Photo/Brennan Linsley)

Des chercheurs américains ont mis au point un algorithme d’intelligence artificielle (IA) qui utilise l’imagerie satellite pour détecter les navires de pêche susceptibles de recourir au travail forcé, rapporte le site Gizmodo.

L’esclavage est un problème majeur dans l’industrie de la pêche. Selon le Global Slavery Index, le poisson est l’un des plus grands groupes de produits à être issu du travail forcé. Cependant, il n’y a guère de chiffres en la matière, car les navires restent souvent en mer pendant de longues semaines, où il y a peu de surveillance.

Les chercheurs espèrent donc pouvoir utiliser l’intelligence artificielle pour suivre les bateaux qui recourent au travail forcé. Les données des navires ont ainsi été comparées à celles des embarcations connues pour employer des esclaves. De cette façon, l’algorithme a pu déterminer quels bateaux appartenaient probablement au groupe à risque. Ces navires pouvaient ensuite être contrôlés à leur retour au port.

L’étude montre qu’entre 2012 et 2018, 57.000 à 100.000 personnes ont été contraintes de travailler sur des bateaux de pêche. Le concept de recherche basé sur l’IA est actuellement développé pour devenir un outil d’inspection largement applicable.

Lire aussi: