Les ventes mondiales de robots battent un nouveau record

Robots hebben tot nu toe een gemengde impact op de arbeidsmarkt. – EPA-EFE/JAGADEESH NV

L’année dernière, 422.000 robots industriels ont été vendus dans le monde. Il s’agit d’une augmentation de 6% par rapport à 2017, indique un rapport de la Fédération internationale de robotique (IFR). Selon l’organisation, les livraisons pour 2019 seront en recul par rapport aux niveaux records enregistrés en 2018. Par ailleurs, la croissance annuelle devrait être moyenne entre 2020 et 2022.

La valeur des ventes totales de robots industriels a atteint 16,5 milliards de dollars en 2018. Il s’agit d’un nouveau record, a indiqué l’IFR.

Ralentissement économique

« Nous avons assisté à une performance dynamique en 2018 avec un nouveau record de ventes, alors même que les principaux clients du secteur robotique – l’industrie automobile et l’électronique – ont connu une année difficile », a déclaré Junji Tsuda, le président de l’IFR. « Le conflit commercial entre les États-Unis et la Chine impose une incertitude à l’économie mondiale. Les clients ont tendance à reporter leurs investissements. »

« Malgré cela, plus de 400.000 robots industriels ont été vendus pour la première fois l’année dernière. La tendance actuelle en matière d’automatisation et les améliorations techniques continues se traduiront par une croissance à deux chiffres, avec une estimation d’environ 584.000 unités en 2022. »

Sur le plan régional, l’Asie reste le plus grand marché pour les robots industriels. Toutefois, les ventes ont diminué en Chine et en Corée du Sud. Le Japon a quant à lui enregistré une hausse importante des installations. Au total, les ventes en Asie ont atteint une croissance de 1% l’année dernière.

L’Europe occupe la deuxième place. Les installations robotiques ont augmenté de 14% sur le continent. Cela a permis à l’Europe d’enregistrer un nouveau record pour la sixième année consécutive. Les ventes en Amérique du Nord et en Amérique latine ont augmenté de 20%. C’est également un nouveau record pour ces régions et ce, pour la sixième année consécutive.

La Chine domine le secteur des robots

Le rapport souligne également que les cinq plus grands marchés représentent ensemble 74% des installations robotiques mondiales. La Chine était à la première place l’année dernière avec 154.000 nouveaux robots industriels, soit une diminution de 1% par rapport à l’année précédente.

Cependant, la Chine représentait 36% des ventes mondiales. Le Japon occupe la deuxième place avec 55.000 installations, soit une augmentation de 21%. Viennent ensuite les États-Unis (40.300), la Corée du Sud (38.000) et l’Allemagne (27 000).