Les tests corona (gratuits) ont déjà coûté 838 millions d’euros aux contribuables

L’Institut national belge d’assurance maladie-invalidité (INAMI) a déjà versé 838 millions d’euros pour des tests PCR et autres tests corona. C’est ce qu’écrit De Tijd.

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, plus de 18 millions de tests Covid ont été effectués dans notre pays. L’INAMI paie la plupart des coûts. Pour un test PCR, ce montant se situe entre 40,44 et 50,44 euros, pour un test antigénique entre 16,85 et 26,72 euros.

Augmentation du chiffre d’affaires

L’année dernière, 7 millions de tests ont été effectués. Parmi ceux-ci, plus des trois quarts ont été remboursés par l’assurance maladie. « L’année dernière, l’INAMI a dépensé 230 millions d’euros pour 5,35 millions de tests », déclare An-Sofie Soens, porte-parole de l’INAMI, à De Tijd.

Cette année, la facture sera beaucoup plus élevée. Il est déjà presque deux fois plus élevé que l’année dernière. Déjà 11,1 millions de tests ont été effectués. L’INAMI a alloué 608 millions d’euros pour les tests en 2021. La majeure partie de cette somme (554 millions d’euros) serait consacrée aux tests PCR et aux tests rapides.

Les tests de coronarographie coûteront donc au total au gouvernement au moins 838 millions d’euros cette année et l’année dernière. Pour les laboratoires qui analysent les tests, il s’agit d’une augmentation substantielle du chiffre d’affaires.

Stratégie de test

Le nombre de tests a reçu un sérieux coup de pouce cet été. Dans la semaine du 19 juillet, plus de 500 000 tests par semaine ont été effectués selon les chiffres de Sciensano, un record.

Après l’été, les centres de test ne s’arrêteront pas immédiatement. Le coronavirus continue de circuler.

Vendredi, le comité de consultation se réunira pour discuter d’un nouveau renforcement de la stratégie de test. Les personnes entièrement vaccinées qui ont été en contact étroit avec une personne infectée devraient subir un deuxième test après un premier test PCR négatif. Désormais, seul le premier test négatif est suffisant.

À lire également:

Plus
Lire plus...
Marchés