Les sportifs de haut niveau ont-ils vraiment une fonction de modèle ?

Les athlètes, aux côtés des célébrités du show-business, sont les nouveaux modèles du XXIe siècle. Ils contribuent à définir les tendances et ont des masses d’adeptes sur les médias sociaux. Ils sont devenus eux-mêmes une marque. La question se pose donc de savoir s’ils ont une plus grande responsabilité que le citoyen moyen. La controverse a éclaté après une conférence de presse du PSG. Lorsqu’on a demandé à l’entraîneur Christophe Galtier si l’équipe devrait parcourir la distance entre Paris et Nantes en train plutôt qu’en avion, sa réponse en a choqué plus d’un.

La conférence de presse que Galtier et le joueur vedette du PSG, Mbappé, ont tenue après leur match contre Nantes a fait beaucoup de bruit. Lorsqu’on a demandé à l’entraîneur pourquoi le club n’envisageait pas d’effectuer ce genre de déplacement en train (400 km de Paris et moins de deux heures en TGV), il a répondu laconiquement qu’ils utiliseraient bientôt un char à voile.

Les réactions d’une grande partie de la classe politique ont été furieuses. Les militants écologistes ont également manifesté leur indignation en masse. Galtier a admis qu’il avait préparé sa réponse parce qu’il savait que cette question viendrait. Tout avait débuté via un tweet du responsable de la division TGV de la SNCF, qui avait demandé si l’équipe ne souhaitait pas voyager en train.

Des militants pour le climat manifestent devant le Stade de France suite aux déclarations de Galtier (Getty Images). 

Les résultats ne suffisent-ils pas ?

La question clé avec laquelle tout commence est la suivante : Ne devrions-nous pas juger les sportifs uniquement sur leurs performances sportives ? Est-il pertinent que Tom Boonen ait pris de la cocaïne lors d’une soirée privée ? Est-il important qu’un footballeur comme Messi ait fraudé le fisc ? Cela dérange-t-il quelqu’un que Evenepoel soit dépeint par certains comme arrogant ?

Et est-ce notre affaire que Tiger Woods soit un coureur de jupons, qu’il aime jouer et qu’il s’adonne à l’alcool et aux drogues ?

Il existe des centaines d’autres exemples dans le monde de la musique et de l’art. Nous connaissons tous l’histoire de Michael Jackson, et le comportement misogyne de Picasso suffit à certains pour jeter le discrédit sur le plus grand artiste du XXe siècle.

En fait, ce n’est pas pertinent, mais…..

Les traits ou les comportements de l’athlète qui n’ont rien à voir avec la performance elle-même sont-ils pertinents ? En y regardant de plus près, la réponse est « non ».

En quoi cela nous concerne-t-il ? Tant que nos héros gagnent les courses et que les footballeurs marquent des buts. S’ils aiment prendre un avion privé pour un mini-vol, s’ils gagnent énormément et qu’ils essaient encore d’éviter les impôts, c’est leur affaire. Le tableau révolutionnaire « Les Demoiselles d’Avignon » est-il vraiment moins beau parce que Picasso a humilié les femmes ? Et la chanson « Beat it » ne sonne-t-elle pas toujours aussi bien, malgré toutes les frasques du roi de la pop?

… Notre société a besoin de modèles à suivre

Seulement il y a un problème. Ce n’est pas nécessairement le problème de l’athlète en question, mais c’en est devenu un : notre société a besoin de modèles.

Certaines personnes ne savent plus ce qu’est un bon comportement, car elles reçoivent souvent des signaux contradictoires à la maison et sur les réseaux sociaux. De plus, l’impact de ces athlètes sur ces nouveaux médias sociaux est si grand qu’ils sont les seuls véritables exemples pour la nouvelle génération qui ne se soucie plus de la vision filtrée des médias de masse classiques.

Les célébrités sont de tous les temps

Toute société où un grand nombre de personnes vivent ensemble a toujours eu besoin de modèles et de célébrités.  Au temps des Grecs, les guerriers de l’arène étaient les grands héros. Lorsque le christianisme a conquis l’Europe, les religieux sont devenus les nouveaux héros. L’ascète François d’Assise était également une célébrité à son époque. Avec l’essor du capitalisme, les entrepreneurs sont devenus les nouveaux héros. Il suffit de penser à Rockefeller, à Ford et récemment à Musk et ses copains.

Avec l’essor des réseaux sociaux et l’importance toujours croissante du sport et du divertissement, nos médias ont créé de nouvelles célébrités. Le top 10 des comptes Instagram montre clairement qui a du pouvoir et de l’influence aujourd’hui. Il n’y a pas de scientifiques, de philosophes ou de professeurs dans cette liste. Ce sont toutes des stars qui ont acquis leur notoriété grâce à des exploits sportifs, à la musique ou à la télé-réalité.

Les athlètes en tant que modèles

De nombreux athlètes sont conscients de leur grande influence et jouent un rôle très positif dans la société. Il suffit de regarder les messages sur le racisme et la diversité que de nombreux footballeurs soutiennent.

Trois des plus grandes stars du monde – De Bruyne, Lewandowski et Haaland – ensemble lors d’une soirée de charité pour la SLA, le 24 août 2022 (Getty Images).  

De nombreux athlètes choisissent également une association caritative pour laquelle ils s’investissent. Roger Federer et Serena Williams en sont des exemples frappants. Avec leur propre fondation et grâce à leur incroyable portée, ils font une grande différence.

Roger Federer et Bill Gates lors d’un match de charité en Afrique du Sud en 2020 (Getty Images) 

C’est parce qu’ils ont un tel impact qu’ils se voient confier des responsabilités, ce que la plupart d’entre eux, souvent de manière tout à fait compréhensible, préfèrent ne pas avoir. Le grand avantage pour eux est qu’ils peuvent faire la différence, ce qui est plus difficile pour la plupart d’entre nous.


Xavier Verellen est un auteur et un entrepreneur. Son récent livre « Top athletes are CEOs », qui démontre que le leadership fait la différence entre les champions et les super champions, est en vente dans les magasins Standaard Boekhandel ou en ligne sur https://topsporterszijnceos.businessam.be/.

(JM)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20