Les salaires des Belges pourraient augmenter de près de 7% cette année

L’estimation émane de la Banque nationale de Belgique (BNB), rapporte la RTBF. L’indice santé, qui est basé sur l’indice des prix à la consommation auquel on a soustrait l’alcool, le tabac et les carburants, se dirige vers une augmentation absolument inédite en 2022, déjà estimée à 6,9%. Et cet indice du coût de la vie des Belges sert au calcul du mécanisme d’indexation des salaires. Ceux-ci vont donc, fort logiquement, augmenter de manière proportionnelle.

Attention qu’il s’agit là d’une moyenne : tous les salaires ne seront pas impactés de la même manière, en fonction des différentes catégories professionnelles. Dans le secteur public, le salaire est indexé à chaque franchissement d’un indice pivot: dès qu’un palier de 2% d’augmentation est franchi, le salaire est augmenté en proportion, et donc par paliers successifs. Or cet indice a déjà été dépassé en février dernier, ce qui a conduit à une indexation en mars pour les allocations et en avril pour les salaires concernés par ce mécanisme.

Une hausse pour tous les salariés, mais des montants différents

Cette règle compte pour environ 40% des salariés de Belgique. Pour 40% d’autres travailleurs, l’indexation est annuelle. Pour d’autres encore (10%) l’indexation est trimestrielle et les 10% restant bénéficient d’autres formules encore, comme une adaptation salariale mensuelle.

Ces différents systèmes peuvent donc entrainer des variations de la hausse réelle des salaires selon les catégories professionnelles selon les calculs de Thomas Greuse, du service d’étude de la CSC : « Sur l’année 2022, un salarié médian (3450 € brut / mois) bénéficiant du système appliqué dans le secteur public pourrait, sur l’année, gagner 175 € brut de plus qu’un salarié gagnant le même salaire, mais indexé annuellement ».

Par contre, en période de faible inflation, il vaut mieux être indexé à date fixe, plutôt que de devoir attendre le franchissement d’un palier de 2%. Et attention : si l’indexation des salaires reste une bonne nouvelle pour toutes les personnes concernées, il ne faut pas perdre de vue qu’elle entraine aussi celle des loyers.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20