Les Russes utiliseraient des armes thermobariques en Ukraine. Pourquoi sont-elles si controversées ?

L’armée russe utiliserait des armes thermobariques dans son offensive en Ukraine, accuse Kiev. Qu’est-ce qu’une bombe à vide – autre terme pour désigner cette arme – et pourquoi son utilisation est-elle controversée ?

Une arme thermobarique est un explosif conventionnel qui utilise l’oxygène de l’air comme oxydant pendant l’explosion. En d’autres termes, il s’agit d’une bombe qui puise de l’oxygène dans l’air ambiant pour provoquer une explosion à haute température. Cela rend l’arme plus puissante qu’un explosif ordinaire de taille similaire. Une bombe à vide produit également une onde de pression, ainsi qu’une onde thermique qui dure plus longtemps qu’un explosif ordinaire.

Une bombe à vide est une arme à deux étages. Dans un premier temps, la charge disperse un aérosol composé de matériaux très fins – un combustible à base de carbone à de minuscules particules métalliques. Une seconde charge enflamme ce nuage, créant une boule de feu, une énorme onde de choc et un vide tout en aspirant tout l’oxygène environnant.

Les armes thermobariques sont particulièrement efficaces dans les zones relativement fermées comme les villes, les tunnels, les grottes et les bâtiments comme les bunkers. En terrain ouvert, l’arme n’est pas très efficace.

La bombe Papa Vsech, le « père de toutes les bombes »

La Russie dispose de plusieurs armes thermobariques. La plus imaginative est la bombe Papa vsech, le « papa de toutes les bombes ». Le 11 septembre 2007, la Russie a largué la bombe à partir d’un Tupolev Tu-160 lors d’un essai qui a été filmé et également diffusé à la télévision russe. L’explosion ressemblait à celle d’une bombe atomique en raison de la formation d’un nuage en forme de champignon. L’arme a une puissance équivalente à 44 tonnes de TNT obtenue grâce à l’utilisation de 7,8 tonnes d’explosifs. L’explosion aplatit tout dans un rayon de 300 mètres. Il peut vaporiser des corps humains.

Le fait que les Russes utilisent actuellement des bombes à vide en Ukraine vient d’être confirmée.

Aspirer l’air des poumons de leurs victimes

Ces bombes ont été utilisées par les troupes russes et occidentales depuis les années 1960. Les États-Unis se sont appuyés sur des bombes à vide dans leurs tentatives d’éliminer Al-Qaïda dans les montagnes afghanes. La Russie a une plus longue expérience des armes thermobariques que l’Occident. Elle en a de toutes les tailles : des armes tactiques relativement petites aux énormes bombes lancées par des missiles. Les séparatistes que la Russie a soutenus dans la région de Donbas les utilisent depuis plusieurs années.

En 2000, Human Rights Watch a condamné l’utilisation de ces armes par la Russie un an plus tôt en Tchétchénie, estimant qu’il s’agissait d’une « escalade dangereuse » ayant « des implications humanitaires importantes ».

Les armes thermobariques ne sont pas illégales, mais leurs effets peuvent être assez horribles, notamment parce qu’en créant un vide, elles aspirent littéralement l’air des poumons des victimes. Kiev accuse le Kremlin d’avoir eu recours à cette arme notamment à Kharkiv, et accuse la Russie d’être désormais « un État terroriste ».

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20