Les prix des masques exorbitants ? Les enquêtes sont en cours

Isopix

Soixante enquêtes sont en cours au sujet de prix exorbitants exigés pour des masques, rapporte La Libre Belgique jeudi, sur base des informations communiquées par le cabinet de la ministre de l’Économie, Nathalie Muylle (CD&V).

Le cabinet de la ministre informe que 125 rapports dans la catégorie « prix exorbitants » ont été enregistrés, dont 60 sur les masques buccaux. « Le nombre d’enquêtes sur les prix exorbitants se monte à 156. Mais toutes ces enquêtes n’ont pas été clôturées. Par souci de clarté, les 125 rapports sont contenus dans ces 156, complétés par des enquêtes d’initiative de l’inspection économique sans aucune notification préalable ».

L’organisation de défense des consommateurs Test-Achats affirme aussi accumuler les plaintes concernant des prix excessifs dans le commerce, dans les grandes surfaces, au niveau des gels et des masques surtout.

« On continue à avoir des messages sur le hashtag #stopabuscorona au sujet des masques et gels », déclare Jean-Philippe Ducart, directeur de la communication de Test-Achats.

3 plaintes du gouvernement

Ces dernières semaines, les autorités ont en outre déposé trois plaintes contre trois vendeurs de masques qui n’ont pas respecté leurs obligations contractuelles, a d’ailleurs annoncé mardi le ministre Philippe De Backer (Open VLD) en commission Santé de la Chambre.

Le ministre en charge de l’approvisionnement de matériel destiné à lutter contre le coronavirus (Covid-19) n’a pas précisé l’identité des vendeurs impliqués. Ces dossiers sont aux mains de la justice.