Les Pays-Bas passent en zone orange, le Royaume-Uni songe à imposer une quarantaine

Amsterdam. – Isopix

Les recommandations du site des Affaires étrangères ont placé les Pays-Bas en zone orange.

  • La zone orange signifie que l’on peut se déplacer dans le pays concerné mais à certaines conditions ou sous une vigilance accrue. Les Pays-Bas sont intégrés à la liste avec condition d’une quarantaine au retour. Inversement, les Pays-Bas déconseillent à leurs ressortissants de se rendre dans la province d’Anvers. Les Anversois sont aussi invités à observer une quarantaine de 14 jours à leur arrivée aux Pays-Bas.

  • À leurs côtés: Chypre (test obligatoire), Danemark (test obligatoire pour le Groenland et les îles Féroé), Estonie (quarantaine), Irlande (quarantaine), Islande (test obligatoire ou quarantaine), Lettonie (quarantaine), Lituanie (quarantaine).

  • La vigilance est également accrue (test et quarantaine souhaités) pour l’Autriche (Haute-Autriche et Vienne), la Bulgarie, les régions françaises d’Île de France (dont Paris fait partie) et du Pays de la Loire, les zones tchèques de Moravie et de Prague, de Strední Cechyet et du sud-est, les régions croates de l’Adriatique et continentale, le Luxembourg, la Pologne (Slavonie et Malopolski), le Portugal (Algarve), la Roumanie, la Slovénie (Pomurske, Savinsky, Zasavska), la Suède et le Royaume-Uni (Midlands, North East & Yorkshire, North West et Irlande du Nord, Pays de Galles).

  • En zone rouge, les voyages ne sont pas autorisés. Cela concerne :  les provinces espagnoles de Lérida (en Catalogne) et Huesca (en Aragon), dans les régions portugaises de Amadora, Odivelas, Sintra, Loures et Lisbonne, ainsi que Leicester, au Royaume-Uni.

  • De son côté, le Royaume-Uni songe à mettre les voyageurs passés par la Belgique et revenant sur son territoire en quarantaine de 14 jours. Le ministre des Affaires étrangères Philippe Goffin (MR) n’est toutefois pas au courant d’une telle décision.

Retrouvez toutes les informations sur le site des Affaires étrangères.