Les Pays-Bas lancent une bulle de 4 et ferment les cafés à 22 heures

Nederlands premier Mark Rutte. -,Isopix

Jusque-là, les Pays-Bas ont opté pour des mesures régionales. Mais les chiffres de ces derniers jours les poussent à prendre des mesures sur l’ensemble du territoire. Ils intègrent le concept belge de bulles sociales et ferment les établissements de l’horeca à 22 heures.

‘Nous devons agir maintenant’, ont insisté le Premier ministre néerlandais Mark Rutte et le ministre de la Santé Hugo de Jonge ce lundi soir. En conséquence, un groupe d’amis ne pourra dépasser 4 personnes. Lors d’événements, la limite sera de 40 personnes à l’extérieur et 30 à l’intérieur.

Le port du masque n’est par contre toujours pas obligatoire dans les commerces, mais ces derniers peuvent décider qu’ils le soient. À noter que les magasins sont tenus de garantir une distance de 1,5 mètre entre leurs clients.

Horeca

Dans le secteur de la restauration et des cafés, tous les établissements devront fermer à 22 heures. Ce qui veut dire que les clients devront manger tôt dans les restaurants. Au niveau des pubs, les matches de foot pourront aller jusqu’à leur terme, mais le bar sera inaccessible dès 22 heures.

En outre, les Néerlandais sont priés de télétravailler, cette règle avait été largement assouplie les dernières semaines. Mais plusieurs enquêtes internationales tentent à démontrer que la covid-19 se plait dans les espaces de travail, au même titre que dans les bars et restaurants.

Un temps moqué ici en Belgique, le concept de bulles sociales commence à faire tache d’huile sur l’Europe. La France y a fortement songé avant de reculer, le Royaume-Uni a franchi le pas.