Les partis de la Vivaldi confirment les CEO de 5 entreprises publiques

Pixabay/SNCB

Le comité ministériel restreint (kern) a prolongé vendredi les mandats des CEO de cinq entreprises publiques. Il s’agit de Johan Decuyper chez Skeyes, de Sophie Dutordoir à la SNCB, de Jannie Haek à la Loterie Nationale, du dirigeant d’Infrabel, Benoît Gilson, ainsi que de Koen Van Loo de la Société fédérale de participations et d’investissement (SFPI), d’après les sources de l’agence de presse Belga.

Les autres postes ouverts ont été pourvus avec la « clé d’Hondt », en fonction du nombre de sièges de chaque fraction politique. En outre, le kern a également établi les principes généraux pour remplir les mandats, qui ne peuvent être pourvus que par des candidats possédant l’expertise nécessaire. Les administrateurs doivent signer une charte énonçant leurs droits et obligations et les différentes dimensions de la diversité – y compris l’équilibre entre les sexes – doivent être prises en compte.

Selon De Tijd, Jean-Claude Fontinoy ne devrait plus être le président de la SNCB, tout comme Marc Descheemaecker ne devrait plus présider Brussels Airport. Ces informations n’ont cependant pas pu être confirmées officiellement.

D’après le journal, Ecolo et l’Open Vld désigneront leurs successeurs. Toujours selon le quotidien flamand, le PS obtient la présidence de Bpost, tandis que le MR aura celle de Skeyes et conserve la présidence de la Loterie nationale. Groen pourra nommer un vice-président à la société d’investissement SFPI, tout comme le MR. Enfin, le CD&V conserve la présidence de Proximus.

Lire aussi :