Les médecins russes autorisent le transfert de Navalny vers l’Allemagne

Russisch oppositieleider Alexei Navalny beschuldigt het Kremlin ervan hem te hebben vergiftigd. De zaak heeft het vertrouwen in het Russische investeringsklimaat een zware deuk bezorgd. – EPA

Les médecins qui ont soigné le leader de l’opposition Alexei Navalny ont changé d’avis après l’avoir déclaré ‘non-transportable’. L’équipe de médecins allemands qui a débarqué ce vendredi matin en Russie est à présent autorisée à la rapatrier en Allemagne. 

Jeudi dernier, le leader de l’opposition russe Alexei Navalny devait se rendre à Moscou mais c’est une destination tout à fait différente qui l’attendait…

Son avion avait dû se poser en urgence à Omsk. Sa porte-parole Kira Yarmish avait ensuite déclaré sur Twitter que Navalny, dans un état ‘critique’,  avait été transféré aux services de soins intensifs d’un hôpital et que l’hypothèse de l’empoisonnement était soulevée. Nalvany était ensuite tombé dans le coma. 

Temps mort

Les médecins russes ont annoncé aujourd’hui plus tôt dans la journée qu’ils n’avaient trouvé aucune trace de poison, ni dans le sang ni dans les urines de Navalny. Les médecins ont alors justifié son état en prétextant un ‘problème de métabolisme’, induit par ‘un faible taux de sucre dans le sang’.

Cependant, les autorités russes ont ensuite déclaré que la police avait trouvé des ‘restes d’un produit chimique’ sur le corps de Navalny et plus précisément sur ses mains et dans ses cheveux. On ne sait pas encore très bien de quelle substance il s’agit.

Les regards sont tournés vers le Kremin, car Navalny est la figure la plus importante de l’opposition russe. Ces dernières années, il avait d’ailleurs  été à l’origine de grandes manifestations contre le gouvernement.

Jeudi, Angela Merkel avait sans attendre offert à la famille du leader de l’opposition de le transférer en Allemagne. La chancelière allemande avait aussi dépêché un avion sur place. Les médecins russes avaient alors refusé que Navalny soit rapatrié, expliquant que son état ne le permettait pas. 

Son état est stable

Selon Reuters, l’équipe allemande aurait récemment reçu l’autorisation de transférer Navalny en Allemagne. ‘L’état du patient est stable’, a rapporté un des médecins russes. Le leader de l’opposition devrait donc quitter la Russie d’ici quelques heures.

Plus tôt dans la journée, la Commission européenne avait également demandé, qu’ ‘une enquête soit menée’ pour connaître les circonstances exactes de l’incident. De son côté,  l’entourage d’Alexei Navalny avait annoncé avoir saisi la Cour de justice européenne (CEDH) pour obtenir des autorités russes l’autorisation de le transférer en Allemagne.