L’opposant de Poutine, Alexander Navalny, aurait (encore) été empoisonné

Aleksej Navalny. – EPA

Kira Yarmish, la porte-parole du leader de l’opposition russe a rapporté sur Twitter qu’Alexander Navalny était en soins intensifs. Alors que l’hypothèse d’un empoisonnement est soulevée, l’opposant de Poutine serait dans un état critique.

Aleksey Navalny, 44 ans devait se rendre à Moscou, mais son avion a dû atterrir en urgence à Omsk. Selon la porte-parole de Navalny, quelqu’un aurait versé une substance inconnue dans son thé. 

Elira Yarmish a récemment ajouté sur Twitter que pour l’instant, la situation restée inchangée: ‘Il n’y a toujours pas de changement , pas de diagnostic, on en saura plus ce soir.’

Un médecin a déclaré à l’agence de presse russe Tass que Navalny était dans un ‘état grave’. Le chef de l’opposition serait actuellement sous respirateur.

Il ne s’agit pas du premier empoisonnement

Ce n’est pas la première fois que Navalny est hospitalisé après avoir présenté des symptômes d’un empoisonnement. L’opposant a déjà été hospitalisé en juillet dernier pour les mêmes raisons. 

A. Navalny lors de son arrestation l’an dernier. EPA

Chef de l’opposition

Aleksey Navalny est la principale figure de l’opposition russe au gouvernement du président Vladimir Poutine. Il n’hésite pas à critiquer régulièrement le président. C’est précisément la raison pour laquelle l’opposant s’est retrouvé en prison à plusieurs reprises. 

En juin dernier, Navalny avait critiqué le référendum octroyant à Poutine le droit de rester président pour deux autres mandats. Navalny avait qualifié cette mesure de ‘coup d’État’ et de ‘violation de la Constitution’.

Aleksey Navalny a également évoqué la situation actuelle en Biélorussie, où des manifestations sans précédent ont lieu suite à la réélection contestée de Loukachenko. 

Les Russes sont appelé à soutenir massivement les candidats de l’opposition lors des élections régionales de septembre prochain.