‘Les hybrides rechargeables consomment jusqu’à quatre fois plus de carburant qu’annoncé’

Hauke-Christian Dittrich/Picture Alliance/ISOPIX

Les voitures hybrides rechargeables peuvent consommer jusqu’à quatre fois plus de carburant que ce que promettent les constructeurs, ressort-il d’une enquête menée par l’organisation britannique de défense des consommateurs Which? et publiée ce mardi. 

Les recherches montrent que certains véhicules hybrides rechargeables (VHR) populaires polluent beaucoup plus en conditions réelles que ce que leurs fabricants prétendent. Les 22 voitures testées – dont des modèles de BMW, Mercedes-Benz, Mitsubishi, Volkswagen et Volvo – ont consommé en moyenne 61% de carburant en plus que lors des tests officiels.

‘Des chiffres irréalistes’

Selon Which?, les propriétaires de ces hybrides rechargeables paient en moyenne quelque 462 livres (534 euros) de plus par an, que ce soit en essence ou diesel, à cause de chiffres ‘irréalistes’ sur le rendement énergétique. La voiture la moins performante du test était le SUV hybride rechargeable BMW X5, qui peut vous coûter 650 livres (752 euros) de plus par an en essence que ce que prétend le constructeur automobile.

Les hybrides rechargeables combinent un moteur à combustion et une batterie rechargeable afin de réduire les émissions de CO2 sans sacrifier l’autonomie. Mais les doutes par rapport aux avantages environnementaux de ces hybrides existent depuis un certain temps. L’année dernière, l’ONG européenne Transport and Environment (T&E) avait déjà prévenu que même les véhicules hybrides rechargeables les plus récents étaient plus polluants que ce que les constructeurs auto prétendent.

‘Le calcul de la consommation de carburant est faux’

‘Une voiture hybride rechargeable peu gourmande en carburant est attrayante pour les acheteurs potentiels, car beaucoup d’entre eux s’attendent à faire moins souvent le plein de carburant et à réduire leur empreinte carbone’, explique Natalie Hitchins de Which? ‘Mais nos recherches montrent que de nombreux modèles hybrides ne sont pas aussi efficaces que le prétendent les constructeurs, ce qui signifie que les automobilistes pourraient consommer plus de carburant qu’ils ne le pensent.’

‘Il est clair que la norme de calcul de la consommation de carburant est imparfaite et doit être révisée pour mieux refléter les conditions réelles de conduite’, ajoute Natalie Hitchins. ‘Cela permettrait aux fabricants de communiquer des chiffres plus précis et aux consommateurs de mieux comprendre ce qu’ils peuvent s’attendre à dépenser en carburant.’

Lire aussi: