Les fonds de pension belges sont extrêmement résistants

Les fonds de pension belges se maintiennent, même dans des conditions économiques extrêmement tendues. C'est ce que montre le test de stress européen pour les fonds de pension, qui a été publié aujourd'hui.
Manifestation contre la réforme des retraites à Toulouse, en France, le 17 décembre. (Isopix)

Les fonds de pension belges se maintiennent, même dans des conditions économiques extrêmement tendues. C’est ce que montre le test de stress européen pour les fonds de pension, qui a été publié aujourd’hui.

Le test a été réalisé par l’EIOPA (European Insurance and Occupational Pensions Authority) dans vingt pays ayant un marché des pensions pertinent, selon l’organisme de réglementation belge FSMA.

L’étude a porté non seulement sur la résistance du secteur aux chocs des marchés financiers, mais aussi sur son impact sur l’économie et les marchés financiers. Les fonds de pension belges étaient représentés par un échantillon représentatif d’institutions représentant 60% des actifs.

Des résultats positifs

Les résultats ont été positifs: en moyenne, le secteur en Belgique est capable de résister à des conditions économiques extrêmement tendues. ‘Ce résultat est principalement dû aux importants tampons détenus par les fonds de pension concernés et/ou à la présence de sponsors solides. Cela fait de la Belgique l’un des pays capables de maintenir une couverture complète de ses engagements dans le scénario de stress’, déclare la FSMA.