Les États-Unis vont libérer « une quantité historique » de barils de pétrole pour faire baisser les prix

Le président américain Joe Biden a annoncé que les États-Unis allaient libérer un million de barils de pétrole par jour de leur réserve stratégique au cours des six prochains mois. Il espère que cela contribuera à limiter la hausse des prix de l’énergie.

Les prix de l’énergie continuent de grimper en flèche. Malgré une baisse récente, le prix du baril de pétrole Brent oscille autour de 108 dollars. Un baril de pétrole WTI américain coûte lui 104 dollars. On le sait, ces prix élevés sont, en partie, le résultat de la guerre en Ukraine.

1 million de barils par jour

Les États-Unis veulent mieux protéger leurs citoyens contre les prix élevés de l’énergie. Pour ce faire, le pays va libérer quotidiennement 1 million de barils de pétrole de sa réserve stratégique. Cette mesure sera mise en œuvre pendant six mois. Ce chiffre confirme ce qu’avait déjà annoncé Bloomberg ce matin. Le média américain avait déclaré avancé que l’administration Biden libérerait jusqu’à 180 millions de barils au total.

« Le monde n’a jamais vu une libération des réserves de pétrole à un rythme aussi élevé, 1 million de barils par jour, pendant une période aussi longue », a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué. « Ce record apportera une quantité historique de pétrole sur le marché qui pourra combler l’écart jusqu’à la fin de l’année, lorsque la production nationale reprendra. »

Critique de l’industrie énergétique

La Maison Blanche a également critiqué l’industrie énergétique nationale. Selon l’administration Biden, les entreprises de ce secteur occupent plus de 12 millions d’hectares de terres et détiennent plus de 9.000 permis de production non utilisés mais déjà approuvés. « Aujourd’hui, le président Biden demande au Congrès d’obliger les entreprises à payer une compensation pour les puits qu’elles n’ont pas utilisés pendant des années et pour les acres de terres publiques qu’elles thésaurisent sans les exploiter », peut-on lire dans le communiqué.

Un responsable de la Maison Blanche a déclaré sur CNBC que le gouvernement s’était déjà entretenu avec des dirigeants du secteur de l’énergie pour les encourager à utiliser ces terres inutilisées. « Nous avons eu des réactions mitigées. Certains sont d’accord avec les plans de M. Biden, tandis que d’autres ont clairement fait savoir qu’ils n’avaient pas l’intention d’augmenter la production », a-t-il expliqué.

Selon la Maison Blanche, Biden incitera également les législateurs à promouvoir l’indépendance énergétique des États-Unis en adoptant des lois qui accélèrent la transition vers les énergies propres.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20