Les enchères s’envolent pour quelques réflexions sur le bouddhisme écrites par le tout jeune Steve Jobs

Le commerce des reliques du fondateur d’Apple est en plein essor. Mais c’est « une pièce exceptionnelle » qui sera mise en vente le mois prochain par Bonhams. Une lettre manuscrite adressée à un ami d’enfance, dans lequel le jeune Steve Jobs fait part de son désir de partir en pèlerinage en Inde.

Il y a quelques mois, une candidature à une offre d’emploi datant de 1973, et dûment complétée à la main par Steve Jobs, avait été mise en vente pour 35.000 dollars, tandis qu’une version NFT -un type spécial et unique de jeton cryptographique- du même document était proposée pour 1.000 dollars. Et de surenchère en surenchère, les prix ont explosé : cette relique issue de la main du fondateur d’Apple, décédé il y a 10 ans, est partie pour 343.000 dollars pour l’original sur papier, et la version NFT à 12 ETH, soit 27.420 dollars et 20 centimes.

Les réflexions du futur techno-gourou

Un très joli score dans le monde des ventes aux enchères, et que la prestigieuse maison de ventes aux enchères britannique Bonhams, fondée à Londres en 1793, aimerait probablement renouveler. Le trois novembre prochain, celle-ci mettra en vente un nouveau document manuscrit issu du fameux techno-gourou à la pomme. Cette fois, il s’agit d’un écrit plus personnel : une lettre, datée du 23 février 1974, soit la veille de 19e anniversaire de Steve Jobs, et qu’il a adressée à son ami d’enfance Tim Brown. Sur ces quelques lignes, le jeune homme qui n’a pas encore révolutionné notre rapport à la technologie fait part de ses réflexions sur le bouddhisme zen, un système de pensée dont il s’est toute sa vie senti très proche. Il évoque aussi son désir de partir en Inde pour assister à la Kumbh Mela, sans doute le plus grand pèlerinage au monde, qui a lieu quatre fois tous les douze ans, à tour de rôle, dans les villes saintes de Prayagraj (Uttar Pradesh), Haridwar (Uttarakhand), Ujjain (Madhya Pradesh) et Nashik (Maharashtra). Cette manifestation réunit à chaque fois plusieurs dizaines de millions de personnes, avec un record à plus de 100 millions en 2013.

Reclus dans une cabane au fond des bois

À l’époque, Jobs avait abandonné l’université et vivait dans une cabane dans les montagnes de Santa Cruz après avoir travaillé dans une exploitation de pommes, selon la maison d’enchères. Il était plongé dans de profondes réflexions philosophiques. »La lettre donne un aperçu fascinant de la vie privée d’un homme farouchement privé », paraphrase Adam Stackhouse, directeur chez Bonham du département d’histoire et de sciences de la technologie. « Cette vente est particulièrement spéciale car aucune lettre autographe de Jobs n’a été mise aux enchères auparavant, et certainement aucun document aussi révélateur et perspicace que celui-ci. »

Le prix de cette lettre est estimé à 300.000 dollars, soit 260.000 euros. Mais au vu de son caractère exceptionnel, et surtout personnel, il n’est pas exclu que les prix s’envolent bien plus haut. À titre de comparaison, un manuel d’Apple II, un ordinateur personnel sorti en 1977, et portant la signature de Steve Jobs s’est vendu à près de 800.000 dollars.

Plus
My following

Analyse boursière: KBC Securities augmente l'objectif de cours d'UCB

03/12/2021 15:44

(ABM FN) KBC Securities a augmenté vendredi l'objectif de cours pour la cotation américaine d'UCB de 120,00 à 122,00 euros et a maintenu sa recommandation d'Achat.

UCB a conclu deux transactions pour son pipeline cette semaine. Le premier concernait l'octroi d'une licence pour le zampilimab au groupe Chiesi. UCB a reçu un paiement initial, et peut également s'attendre à des paiements d'étape et à des redevances, mais aucun détail financier n'a été divulgué. 

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20