Les enchères autour de la 5G prennent du retard: ‘Pas avant 2021’

Sopa Images/Sipa USA

Les enchères des licences 5G prendront un certain temps alors qu’elles se mettent déjà en place dans d’autres pays. C’est ce que la ministre Petra De Sutter a déclaré au Tijd.

Dans l’actualité: Petra De Sutter (Groen), ministre des Télécommunications, a fait savoir dans une interview à De Tijd que nous devrons attendre au moins un an pour les enchères de l’Internet ultra-rapide.

Qu’est-ce que la 5G? La 5G fournit un Internet jusqu’à 100 fois plus rapide que le réseau 4G. Il est aussi beaucoup plus fiable. Ce qui a son importance pour les grandes entreprises qui font transiter beaucoup de données. La 5G est l’Internet de demain, celui des objets connectés et du tout au cloud.

Pourquoi si longtemps? Les montants minimaux pour la vente aux enchères du réseau ont augmenté. Mais cela doit encore être approuvé par la Chambre et le Conseil d’État. Et les deux procédures durent six mois.

Retard supplémentaire: Selon De Sutter, il n’y aura plus de retard supplémentaire. Elle ne veut pas être la ministre qui bloquerait la 5G, explique-elle dans l’interview, malgré les critiques sur les dangers de la 5, surtout au sud du pays, il est vrai. Mais les recherches sur les rayonnements ne révèlent actuellement aucun problème pour la santé. Le dossier fera toutefois l’objet d’un suivi.

La situation financière: La vente aux enchères des fréquences peut rapporter jusqu’à 800 millions d’euros à l’Etat. La manière dont cette allait être répartie n’a as encore été décidée. Les entités fédérées demandent la plus large part du gâteau.