Les employeurs ont 4 bonnes raisons de promouvoir la présence au bureau

Alors que les grandes banques d’investissement américaines JP Morgan-Chase et Goldman Sachs veulent que leur personnel revienne au bureau 5 jours par semaine, des entreprises comme Spotify et Google préconisent une approche plus douce. Pourtant, il existe de bonnes raisons de convaincre les employés des nombreux avantages de leur présence au bureau.

Pourquoi est-ce important ?

La pandémie a effectivement affaibli la position des employeurs. 4 millions de personnes, soit 2,7 % des travailleurs américains, ont démissionné en avril, un record qui remonte à l'an 2000. Beaucoup recherchent un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Les employeurs qui manquent de flexibilité voient leur personnel partir.

Une enquête menée par Microsoft montre que 41 % des salariés dans le monde souhaitent quitter leur employeur actuel cette année. L’une des raisons invoquées est que beaucoup ont réévalué leur parcours professionnel. Cela s’est produit après une année qui a offert beaucoup de place à la réflexion. Ils recherchent donc un emploi offrant un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Les employeurs qui ne s’adaptent pas perdent des travailleurs.

De nombreuses entreprises s’efforcent de trouver un nouvel équilibre entre le travail à domicile et le travail au bureau. Le Credit Suisse a publié cette semaine son nouveau guide The Way We Work, qui promet une « flexibilité maximale ». Sans toutefois dire ce que signifie « maximale ».

Mais plutôt que de régurgiter des slogans creux (« Ceux qui peuvent aller manger en ville peuvent aussi se présenter au travail »), les employeurs feraient mieux de promouvoir les vrais avantages d’être au bureau.

  1. Apprendre de ce que vous voyez et entendez au bureau
    Rien ne remplace l’interaction humaine directe qui vous apprend comment accomplir des tâches et comment les choses se font au sein de l’entreprise. Plus les gens travaillent à domicile, plus il est difficile de transmettre la culture d’entreprise. Ceux qui sont au bureau peuvent parler de tout avec leurs collègues, ceux qui ne sont pas là risquent de passer à côté des nouvelles importantes concernant l’entreprise.
  2. Les réunions physiques apportent des avantages inattendus
    Seuls ceux qui sont au bureau ont une chance de faire des rencontres imprévues et peuvent capter des signaux non verbaux qui élargissent leurs horizons. En science, on appelle cela « l’échange accidentel d’informations ». L’évolution des circonstances et des contacts fait que des aspects différents sont toujours mis en avant. En ligne, tout est beaucoup plus délimité.
  3. Amitiés du bureau
    La solitude est l’un des problèmes aigus du travail à domicile. Pendant la pandémie, beaucoup de personnes n’ont pas vu âme qui vive pendant trois jours parce qu’elles étaient enfermés chez elles. Les amitiés du bureau sont importantes. Le sentiment d’appartenance à un groupe est une source de bien-être mental. Elle renforce la santé physique, selon une analyse de Niklas Steffens de l’Université du Queensland. Partager ses expériences et parler aux autres permet de mettre les problèmes en perspective, de développer de nouveaux points de vue et de trouver des solutions créatives à des problèmes complexes.
  4. Promotions
    Lorsque les managers doivent décider qui doit être promu, il est évident que les personnes qui sont physiquement présentes le plus souvent et qui ont le plus d’interactions avec leurs superviseurs ont les meilleures chances. En 2012 déjà, une recherche de la London Business School a montré que les employés qui travaillent à domicile sont souvent oubliés pour les promotions. Cela ne changera pas après la pandémie.

Conclusion : être au bureau tous les jours n’est pas forcément la meilleure solution en termes de productivité. Ce n’est pas non plus ce que veulent les employés de bureau au quotidien. Mais ce sont les rencontres avec les collègues et les autres qui rendent notre vie plus intéressante. Les employeurs devraient s’efforcer de promouvoir ces avantages, plutôt que d’essayer de convaincre leur personnel avec des slogans ambigus.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés