Les aventures Bitcoin de Tesla: comment sa richesse fluctue en fonction du comportement de la cryptomonnaie

Le constructeur automobile Tesla est l’un des plus gros investisseurs dans Bitcoin, avec quelque 42.000 pièces dans son portefeuille. Et il s’en tient à sa stratégie HODL : suivre et attendre. Chronologie.

  • Tesla a stupéfié le monde en annonçant en février 2021 qu’elle a acheté pour 1,5 milliard de dollars de bitcoins dans le cadre de sa politique de trésorerie. « Il est possible que nous achetions et détenions des cryptomonnaies, soit pour une courte durée, soit pour le long terme », indiquait-elle à l’époque.
  • Le constructeur automobile ne divulgue pas le nombre exact de pièces qu’elle a achetées, mais les estimations donnent un chiffre de 47.438 BTC, achetés à un prix moyen de 31.620 dollars.
  • Quelques semaines plus tard, l’entreprise vend 10% des avoirs en bitcoins et réalise un bénéfice. « Pour tester sa liquidité », explique Elon Musk.
  • Tesla veut accepter les paiements en bitcoins, et instaure même un bouton de paiement sur son site web. Mais en mai 2021, ce plan est abandonné. Explication de Musk: le minage des bitcoins n’est pas assez écologique.
  • Depuis lors, Tesla suit la stratégie HODL. Même lorsque le bitcoin bat record sur record en novembre 2021 et atteint quasiment les 69.000 dollars, le constructeur automobile ne vend pas ses pièces.
  • Les bitcoins de Tesla, qui, selon Musk lui-même, sont désormais au nombre de 42.000, valent à l’époque 2,9 milliards de dollars. À la fin de l’exercice 2021, Tesla évalue officiellement son investissement à près de 2 milliards de dollars.
  • Début 2022, Musk annonce que Tesla allait expérimenter les paiements en Dogecoin. Pas pour les voitures, mais pour les petits articles de merchandising.
  • Ces derniers jours, l’investissement de Tesla se retrouve sous l’eau, le bitcoin ayant plongé bien en dessous de son prix d’achat de février 2021 et même au-delà la barrière psychologique des 30.000 dollars, pour atteindre jeudi son niveau le plus bas de l’année, à peine au-dessus des 25.000 dollars.
  • On peut parler de retour à la réalité pour les partisans de Musk qui, sur la base de l’achat de Tesla en février de l’année dernière, avaient estimé que le prix minimum du bitcoin serait de 31.000 à 32.000 dollars.
  • Attention toutefois: vendredi matin, le prix du bitcoin s’est élevé jusqu’à 30.300 dollars, soit 9% de plus que 24 heures plus tôt. Par conséquent, le prix d’achat moyen de Tesla, fixé au début de 2021, est de nouveau quasi atteint. Autrement dit, pour l’instant, ces montagnes russes conduisent presque à… un statu quo.
Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20