Les astuces des fast-foods pour vous faire payer plus

(Source: Getty)

Vous est-il déjà arrivé de constater que votre repas dans un fast-food vous avait coûté plus cher que prévu ? Probablement… Et c’est normal. Les chaînes de restauration rapide déploient des trésors d’ingéniosité pour vous faire mettre la main au portefeuille.

En plus d’être servi rapidement, le menu-type d’un fast-food est supposé être clair (un hamburger, des frites, une boisson) et bon marché. Mais au moment de passer à la caisse, le client constate souvent que son repas lui coûte en fin de compte assez cher. Selon Bloomberg, le prix moyen d’un hamburger de fast-food a même augmenté de 54 % au cours de la dernière décennie aux États-Unis.

Business Insider a interrogé le spécialiste Hans Taparia, professeur agrégé de commerce et de sociologie à l’Université de New York, pour faire la lumière sur les stratégies mises en place par les chaînes de fast-food pour vous faire dépenser plus d’argent.

Des images attirantes

Contrairement aux menus des restaurants classiques, ceux des fast-foods sont conçus pour attirer l’attention avec de grandes images appétissantes et des couleurs vives… De quoi faire discrètement passer les prix au second plan. En plus, ils fourmillent d’options et de catégories dont les plus chères sont systématiquement mises en avant, rentabilité oblige. « Ce mode de fonctionnement existe depuis un certain temps, je dirais depuis les années 80, et il se base sur la simplicité, la rentabilité et l’audace », explique Hans Taparia.

Le format des prix

En plus d’éviter de recourir au sigle de l’euro, les menus des fast-foods n’arrondissent pas les prix à l’unité supérieure afin d’avoir l’air meilleur marché.

Quant aux articles les moins chers, ils sont souvent afficher là où ils se voient le moins. Et si vous en achetez plusieurs, cela ne vous coûtera la même chose qu’un petit menu. Ce ne sera donc pas moins rentable pour la chaîne. « Cela permet d’accomplir deux choses », explique Hans Taparia. « Cela permet au consommateur de continuer à venir, et ce sont des produits qui s’adressent à des consommateurs de plus en plus pauvres. »

Les combos

La présentation des différents plats est souvent confuse, ce qui complique le choix. Et ce n’est qu’en s’approchant du comptoir, lorsque le temps vient à manquer, que cela devient plus lisible. Pourtant, il en faut de la réflexion pour dénicher les options les plus intéressantes financièrement.

C’est ici qu’intervient le menu combo: un plat, un accompagnement et une boisson, déjà présélectionnés, parfois sous un simple numéro, et par conséquent très facile à commander. Et peu importe si vous n’avez pas besoin d’une telle quantité de nourriture et de boisson…

Les suppléments

Les produits comme les sodas ont une marge bénéficiaire beaucoup plus élevée que les hamburgers. C’est la raison pour laquelle les fast-foods tentent systématiquement de vous en vendre.

24h/24h

À midi ou à minuit, il y a tout ce que vous voulez au fast-food… Et si vous pensez que les bornes interactives vous permettent de dépenser moins, et bien c’est l’inverse. Merci les belles images, entre autres !

1+1 gratuit

Enfin, les chaînes de restauration rapide multiplient les offres, les promotions, les actions… Qui ont pour seul but de vous faire franchir les portes de leurs établissements, et vous vendre d’autres articles. « Toute initiative isolée n’a pas un énorme impact. Le pouvoir du marketing, c’est quand on additionne les choses », conclut Hans Taparia.