Les marchés:
Markten inladen...

JEUDI 06 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Le Yuan pourrait-il devenir une valeur refuge? ‘Je suis très sceptique’

Logo Business AM
Économie

09/07/2020 | Kathy De Schrijver | 3 min de lecture

Coupure en dollar et en yuan. (Isopix)

Actuellement, le commerce mondial est fondé sur le dollar américain. Mais avec la guerre d’influence qui s’intensifie entre les États-Unis et la Chine, les économistes chinois aimeraient voir le yuan devenir une valeur refuge. Est-ce possible ?

Le Yuan a des avantages indéniables sur d’autres grandes monnaies internationales. La croissance économique de la Chine permet une réévaluation régulière à la hausse du yuan. La devise propose donc de bons rendements. Ces derniers jours, le yuan connait d’ailleurs une forte croissance face au dollar. Les investisseurs sont également rassurés par la prospérité économique que le pays propose.

Toutefois, selon Ebrahim Rahbari, responsable mondial de l’analyse des changes chez Citi, il y a très peu de chance que le yuan devienne rapidement une valeur refuge. Il explique lors d’une interview à la CNBC que la monnaie chinoise ne possède pas les attributs pour être considérée comme telle. Pour lui, le yuan ne fournit ni une fonction de stockage à long terme ni une sécurité à court terme lors des périodes de crise.

En outre, il ne serait pas facile, selon Rahbari, d’entrer ou de sortir des marchés financiers chinois et les liquidités ne seraient tout simplement pas disponibles pour de nombreux actifs.

Un autre problème de la monnaie chinoise est qu’elle reste fortement dépendante des autorités politiques. Le parti communiste veille à ce que le yuan ne s’évalue pas trop rapidement à la hausse pour éviter une baisse des exportations. Car plus le taux de change est élevé, moins il est intéressant pour les pays étrangers d’acheter en Chine.

L’analyste précise que l’euro a plus de chances de devenir une valeur refuge. Pour le yuan, ‘ce sera dans très longtemps’.

Source: CNBC


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks