Le stade de football d’Evergrande repris par le gouvernement chinois

La situation s’assombrit de jour en jour pour le magnat de l’immobilier chinois Evergrande. Dans une quête d’argent presque désespérée, son stade de football a lui aussi été saisi par le gouvernement chinois. La société envisagerait également de vendre ses parts dans l’équipe de football du Guangzhou FC.

Pourquoi est-ce important ?

Le groupe Evergrande est l'un des plus grands investisseurs immobiliers chinois. Cependant, l'entreprise se débat avec une montagne de dettes d'au moins 300 milliards de dollars, qu'elle ne semble pas être en mesure de rembourser de sitôt. Les propriétaires recherchent maintenant désespérément toute rentrée d'argent, et le segment "football" de l'entreprise est maintenant lui aussi touché.

La construction du nouveau (et immense) stade de football du Guangzhou FC avait débuté en début d’année. L’enceinte aurait dû être terminée en 2022 et aurait dû être en mesure d’accueillir 100.000 spectateurs. En forme de fleur de lotus, la construction est censée devenir le plus grand stade de football du monde. Son coût ? 1,86 milliard de dollars.

Le fameux stade en forme de lotus est pour l’instant en chantier. (Zhong Zhenbin / AP via Isopix)

Prise de contrôle par la Chine

En raison des problèmes financiers persistants d’Evergrande Group, les travaux ont été interrompus. Le gouvernement chinois a repris la gestion du chantier et étudie une éventuelle vente. Si aucun acheteur ne se présente, Pékin pourra éventuellement reprendre le stade à son compte, par l’intermédiaire du Guangzhou City Construction Investment Group, une entreprise d’État.

Evergrande a acheté le Guangzhou FC en 2010 pour une somme d’environ quatorze millions d’euros. Onze années de succès plus tard, le club a remporté huit fois le titre de champion de Chine et a terminé deux fois deuxième. Certains noms retentissants du football européen, tels que Paulinho (ex-Tottenham), Robinho (ex-Real Madrid et AC Milan) sont partis en Chine pour faire partie du conte de fées.

Épargne

La valeur de l’entreprise a atteint 19 milliards de yuans en mars, soit 2,65 milliards d’euros. Mais depuis lors, Evergrande s’est retrouvée dans une situation financière désastreuse, dont elle n’a toujours pas réussi à se sortir.

Afin que le segment footballistique pèse moins sur sa dette totale, le club a décidé de se débarrasser de plusieurs grands noms et de licencier l’entraîneur, l’ancien Ballon d’or Fabio Cannavaro. Les footballeurs et entraîneurs étrangers amènent souvent avec eux quelques hommes de confiance, y compris des interprètes. Il s’agit donc d’un poste de dépenses important pour une équipe de football. Par ailleurs, 100 employés ont été licenciés de l’école de football de Guangzhou Evergrande depuis le mois d’août.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20