Le point sur les nombreux assouplissements qui entrent en vigueur ce mercredi

Horeca, travail, événements, port du masque… Ce mercredi 9 juin marque une étape importante dans le processus de déconfinement de la Belgique. Tour d’horizon des mesures d’assouplissement qui nous rapprochent de la normale.

Horeca

À partir de ce mercredi, les établissements horeca (bars, cafés, restaurants…) pourront à nouveau accueillir des clients en intérieur (4 personnes par table, 1,5 mètre entre les tables). Les heures d’ouverture, en salle comme en terrasse, pourront être comprises entre 5 heures du matin et 23h30, ainsi en avait décidé le Comité de concertation de vendredi dernier.

Les établissements devront obligatoirement être équipés d’un appareil mesurant de qualité de l’air (détecteur de CO2). Si le niveau de ‘pollution’ de l’air atteint entre 900 et 1.200 ppm C02, un protocole de ventilation ou de purification de l’air devra être mis en place. Au-delà de 1.200 ppm CO2, l’établissement devra fermer ses portes.

Par ailleurs, la disposition selon laquelle le niveau sonore ne peut dépasser 80 décibels a été abrogée.

Commerces

Il est désormais autorisé de faire du shopping à deux, hors enfants de moins de 13 ans ou accompagnants de personnes nécessitant une assistance. Des groupes plus grands seront autorisés si les personnes font partie du même ménage.

Les magasins de nuit peuvent rester ouverts jusque 23h30 et l’interdiction générale de la vente de boissons alcoolisées entre 22h00 et 05h00 est levée.

Enfin, tous les commerces peuvent dorénavant être visités sans limite de temps.

Événements

Concernant l’organisation d’événements (culturels, sportifs, professionnels, etc.), un public assis de maximum 200 personnes peut désormais être accueilli en intérieur. Des règles spécifiques devront néanmoins être suivies (maximum 75% de la capacité d’accueil, protocole sanitaire, etc.) et une autorisation préalable devra avoir été délivrée.

Les cinémas et théâtres vont donc pouvoir rouvrir leurs salles au public.

Pour les événements, représentations, compétitions, etc. en extérieur, la jauge est fixée à 400 personnes.

En ce qui concerne les mariages et les funérailles, la limite est fixée à 100 personnes en intérieur et 200 à l’extérieur.

Bulle de contact

La bulle sociale passe de deux à quatre personnes (sans compter les enfants) en inétrieur.

A l’extérieur, les groupes de 10 personnes seront autorisés, sauf entre minuit et 5 heures du matin (3 maximum, sauf si du même ménage).

Travail

Les employés d’entreprises, associations et services peuvent désormais retourner au bureau à raison de maximum un jour ouvrable par semaine.

De plus, un maximum de 20% des personnes pour lesquelles le télétravail à domicile est obligatoire peut se retrouver chaque jour sur le lieu de travail, sauf pour les PME de moins de dix personnes pour lesquelles la limite est fixée à 5 personnes par unité d’établissement.

Sport et loisirs

Pour la pratique du sport amateur, les rassemblements sont autorisés jusqu’à 50 personnes en intérieur et à 100 en plein air.

Les salles de fitness, saunas, jacuzzis, hammams, et bains de vapeur publics peuvent également rouvrir dans le respect des protocoles de ventilation.

A ces réouvertures s’ajoutent encore celles des parcs naturels, animaliers et des parcs d’attractions, y compris en intérieur. Les piscines tropicales, les parcs aquatiques ou encore les bowlings pourront faire de même, dans le respect des protocoles sanitaires et éventuellement de réservations.

Port du masque

Enfin, à partir de ce mercredi 9 juin, l’obligation du port du masque en extérieur sera levée à Bruxelles, à l’exception de certaines rues ou places très fréquentées. Ces dernières doivent être déterminées par les bourgmestres des 19 communes de la capitale, mais tous n’ont pas encore pris leur décision.

‘Nous demandons à chacun de rester prudent et responsable’, a toutefois tempéré le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close (PS).

À noter que les mesures prévues dans l’arrêté ministériel publié vendredi, et qui portent sur les rassemblements, l’horeca, les réceptions et banquets, la présence d’un public lors d’événements, de représentations culturelles ou autres, de compétitions sportives, d’entraînements sportifs et de congrès, les cultes et les cérémonies, les activités sportives, les marchés et les attractions foraines, ainsi que les manifestations notamment, s’appliqueront jusqu’au 30 juin prochain.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés