Le marché boursier chinois en flammes : les investisseurs étrangers se débarrassent massivement de leurs actions

Les bourses de Hong Kong et de Shanghai sont en mauvais état. Les investisseurs américains, en particulier, se débarrassent en masse des actions des entreprises chinoises.

Pourquoi est-ce important ?

La nouvelle selon laquelle le gouvernement chinois soumet ses propres entreprises technologiques et éducatives à une réglementation stricte effraie les investisseurs étrangers. L'indice technologique Hang Seng a déjà perdu 17 % au cours des trois derniers jours.

La vente monumentale des actions chinoises par les investisseurs étrangers s’est poursuivie impitoyablement mardi. Le « selloff » s’est même étendu aux marchés des obligations et des devises. La cause est claire : des rumeurs ont circulé selon lesquelles les principaux fonds américains allaient liquider leurs actifs sur l’action hongkongaise Han Seng et sur la bourse de Shanghai.

Il y avait également des rumeurs sur le marché selon lesquels les États-Unis allaient restreindre les investissements dans les entreprises chinoises. Ceci, bien sûr, a parachevé la panique sur les marchés boursiers. Les institutions et les entreprises, qui se débarrassaient déjà de leurs actions dans les sociétés technologiques chinoises, se sont mises à liquider tout ce qu’elles avaient.

Le yuan a plongé

Conséquences : l’indice Hang Seng Tech, qui suit les cours des 30 plus grandes entreprises technologiques chinoises, a encore chuté de 7,97 % au cours des dernières 24 heures. L’énorme perte de la semaine dernière, lorsque l’indice technologique a clôturé la journée de vendredi avec une baisse de 2,96 %, n’était donc qu’un avant-goût de ce qui allait se passer mardi.

Le yuan chinois a atteint sa position la plus faible par rapport au dollar depuis avril et les obligations chinoises ont chuté avec lui. Un dollar américain valait 6,5 yuans chinois mardi, alors que ce chiffre était de 6,47 quelques heures plus tôt.

L’indice composite SSE (l’indice boursier de Shanghai) a clôturé mardi avec une perte de 2,49 %. L’indice Hang Seng de la bourse de Hong Kong a dû terminer la journée avec une baisse de 4,22 %.

Une confiance fragile

Les mouvements tragiques du marché chinois montrent à quel point la confiance des investisseurs étrangers est devenue mince à cause de la répression de Pékin, qui ne semble que se renforcer.

Les traders craignent désormais que l’intervention inconsidérée des autorités dans les secteurs de l’éducation, de la livraison de nourriture et de l’immobilier ne s’étende au secteur de la santé. Un secteur qui va devenir extrêmement important pour la Chine vieillissante.

« La chute des actions chinoises, qui se répercute sur le taux de change du yuan, montre qu’il existe des inquiétudes claires quant au fait que la politique réglementaire en Chine est devenue trop draconienne », a déclaré à Bloomberg Terence Wu, stratège en matière de devises à la Oversea-Chinese Banking de Singapour.

Pour aller plus loin :

Plus
Lire plus...
Marchés