Le fret par avion cargo bat des records: voici comment Airbus veut conquérir le marché

Le fret par avion cargo est en plein essor, et les appareils de Boeing dominent le marché. Mais Airbus veut augmenter sa présence, et crée un nouveau service de fret, qui utilisera les Beluga, avions spécialisés dans le transport d’objets de grandes dimensions. Airbus créera également des nouveaux modèles du Beluga, pour transporter ses propres pièces d’avions. Une version cargo du gros-porteur A350 est aussi attendue pour 2025.

Depuis la pandémie, nulle surprise, le trafic aérien mondial s’est effondré. Mais uniquement côté passagers ; car côté cargo, les affaires vont bon train. Selon l’Association internationale du transport aérien (IATA), le transport en cargo a augmenté de 8%, par rapport à avant la crise (entre le premier semestre 2019 et le premier semestre 2021). À titre de comparaison : à Brussels Airport, le fret aérien, sur l’année 2021, a même augmenté de 30% par rapport à 2020, avec plus de 840.000 tonnes transportées. Par rapport à 2019, la hausse est même de 33%. Cela représente la meilleure année depuis 15 ans.

Sur l’année 2021, 72% des marchandises transportées par avion l’étaient par avion cargo, rapporte BFM Business. Les avions avec passagers transportent également du fret en soute, habituellement. Là aussi, Brussels Airport constate une augmentation : les vols full cargo ont augmenté de 43% par rapport à 2020, et de 104% par rapport à 2019.

Airbus à la traine

Le marché des avions cargo est dominé par Boeing. Airbus n’y a qu’une participation assez faible, mais souhaite augmenter sa présence. C’est pour cela que la compagnie européenne va donner une nouvelle vie au Beluga, cet avion au « front » énorme. Ce front est en réalité un haillon, et l’avion est chargé à l’avant, et était essentiellement utilisé pour transporter des pièces destinées à d’autres avions. La firme en possède cinq, de type BelugaST.

Chargement des marchandises par l’avant. Photo: Patrick Pleul/dpa-Zentralbild/ZB/Isopix

L’avionneur lance alors un nouveau service, « Airbus Beluga Transport », notamment pour proposer aux sociétés de fret une solution pour transporter des marchandises de grand gabarit. « La section transversale du fuselage plus large du Beluga ouvrira de nouveaux marchés et de nouvelles possibilités logistiques pour les clients. Dans le cas du chargement des hélicoptères, le fait de ne pas avoir à les démonter au préalable est vraiment un plus. De même, les plus gros moteurs d’avions commerciaux peuvent être accueillis dans une configuration complète », explique Philippe Sabo, responsable du transport de grande taille chez Airbus, à BFM Business.

Les BelugaST seront ainsi confiés à une nouvelle filiale d’Airbus, une véritable compagnie aérienne. Airbus construira également des nouveaux modèles de Beluga, les BelugaXL, pour continuer à transporter ses propres pièces d’avion.

La firme européenne mise également sur la version cargo de son A350, qui doit entrer en service en 2025. « On voit que la flotte cargo est très vieillissante, il y a devant nous une vague de remplacements », explique Guillaume Faury, patron d’Airbus. Pour lui, c’est le bon moment de se lancer.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20