Markten:
Markten inladen...

JEUDI 13 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Le fondateur de Zara est aussi le plus grand magnat de l’immobilier en Europe

Logo Business AM
Business

07/07/2020 | Kim Evenepoel | 3 min de lecture

Amancio Ortega Gaona, fondateur de Zara et 6e fortune mondiale. Isopix

À 94 ans, l’Espagnol Amancio Ortega est loin de se reposer sur les lauriers de son entreprise de textile. Mardi, sa compagnie Pontegadea a dévoilé pour la première fois la taille de son empire immobilier. Et il vaut pas moins de 15,2 milliards d’euros.

Avec une valeur nette estimée à environ 49 milliards d’euros, Amancio Ortega est de loin l’Espagnol le plus riche. Il se classe en outre à la 6e place des plus grosses fortunes du monde, selon le magazine économique Forbes. La source de cette richesse: le groupe textile Inditex, surtout connu pour ses marques Zara, Pull & Bear et Massimo Dutti.

Mais la crise du coronavirus n’a pas été indulgente avec le secteur du textile. Plusieurs chaines du groupe ont dû fermer définitivement certains de leurs magasins. Les finances d’Ortega étant fortement liées à Inditex, il a perdu environ un cinquième de ses actifs.

2,1 milliards d’euros d’investissement en un an

Il semble cependant que le riche Espagnol a bien compris qu’il ne fallait pas tout miser sur le même cheval. Pour rendre son portefeuille moins dépendant du secteur du textile, il a investi des sommes considérables dans l’immobilier, et ce depuis plusieurs années.

Les chiffres publiés ce mardi par Pontegadea montrent qu’Ortega a injecté 2,1 milliards d’euros dans des transactions immobilières au cours de l’année 2019. Il a également investi 2,7 milliards d’euros dans l’immobilier américain au cours des dernières années. Ces investissements lui ont permis d’obtenir le titre de plus gros portefeuille immobilier d’Europe.

Ortega possède ainsi plusieurs bâtiments prestigieux. Parmi cette collection, on note le plus grand immeuble à bureaux de Miami, le célèbre et historique Haughwout Building de Manhattan ou encore un superbe hôtel de Chicago qui a coûté 72,5 millions de dollars.

Cet exercice de diversification porte ses fruits. En 2019, Pontegadea a encaissé 1,6 milliard d’euros de dividendes de la part d’Inditex. Ortega possède 59,3% des parts du groupe via son holding. Les revenus immobiliers ont quant à eux généré 621 millions d’euros de bénéfices.

Source: Bloomberg


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | La citation du jour