Le fabricant d’armes Lockheed Martin va doubler sa production de missiles Javelin: « On anticipe sur le long terme face à la Russie et la Chine »

L’entreprise de défense américaine Lockheed Martin prévoit de presque doubler la production de ses missiles Javelin, l’arme antichar qui a déjà apporté une aide importante à l’Ukraine dans sa lutte contre l’invasion russe. C’est ce qu’a déclaré James Taiclet, haut dirigeant du fabricant d’armes américain, dans une interview accordée à CBS News.

Actuellement, Lockheed Martin, en coopération avec Raytheon, produit environ 2 100 Javelins par an, mais ce niveau sera porté à environ 4 000. Taiclet a souligné que la montée en puissance de cette production pourrait prendre plusieurs années.

A long terme

Les États-Unis ont expédié des armes d’une valeur de 3,4 milliards de dollars à l’Ukraine depuis que celle-ci a été envahie par la Russie. Les livraisons comprennent des Javelins, des obusiers, des canons anti-aériens, des munitions et des gilets pare-balles. On recense aussi de nombreux drones, dont le nouveau Phoenix Ghost.

« Nous pouvons commencer à augmenter la production dès maintenant », a souligné M. Taiclet. « Après tout, il est nécessaire d’anticiper la demande croissante de systèmes avancés à laquelle on peut s’attendre en raison de la menace que représentent la Russie et la Chine. Lockheed planifie, pas seulement pour le Javelin, mais pour le long terme. »

Les Javelins ont été d’un grand secours à l’armée ukrainienne pour entraver l’avancée des troupes russes sur son territoire. Ces missiles sont relativement légers et portables, et peuvent infliger de lourds dégâts aux véhicules blindés et même aux avions.

Le système de guidage infrarouge du Javelin permet aux opérateurs de lancer l’arme et de se mettre rapidement à couvert. Le missile attaque également le sommet des chars, là où le blindage est le plus vulnérable, avec des explosifs.

Fournisseurs

Le Javelin a été produit pour la première fois au cours de la dernière décennie du siècle dernier. Cependant, la production des missiles est également confrontée à des problèmes de chaînes d’approvisionnement, mais M. Taiclet a garanti que la production pourra monter en puissance.

James Taiclet a déclaré au Conseil Atlantique que l’entreprise fera tout son possible pour augmenter la production du Javelin. Taiclet a mentionné l’achat de nouveaux équipements, le recrutement de travailleurs supplémentaires et l’extension du site de production.

En outre, selon le PDG, des accords seront conclus avec les fournisseurs. Il a mentionné, entre autres, l’approvisionnement en microprocesseurs. Chaque Javelin doit être équipé d’environ 250 microprocesseurs. Lockheed Martin soutiendra éventuellement ses fournisseurs dans l’achat de matériaux de base.

La société a généré un chiffre d’affaires de plus de 14,96 milliards USD au premier trimestre de cette année, contre près de 16,26 milliards USD à la même période l’année précédente. Le bénéfice net est tombé à un peu plus de 1,14 milliard de dollars, contre près de 1,47 milliard de dollars.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20