Le commerce en ligne est désormais plus important que l’économie américaine

La part mondiale du commerce en ligne a augmenté de 3 points de pourcentage l’année dernière. (Ted S. Warren/AP)

Le commerce en ligne a réalisé un chiffre d’affaires mondial de 26.700 milliards de dollars l’année dernière. Cela représente une augmentation de 4% par rapport à l’année précédente. C’est ce qui ressort d’un rapport de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

‘Cette croissance est en grande partie due à l’impact de la crise du coronavirus, qui a constitué une incitation pour de nombreux consommateurs à acheter à distance’, indique le rapport.

Les chercheurs soulignent que les ventes du commerce mondial en ligne dépassent désormais le produit intérieur brut des États-Unis, la plus grande économie du monde.

Chine et Corée du Sud

Les chiffres montrent notamment que l’année dernière, 19% de tous les achats ont été effectués en ligne. L’année précédente, le commerce électronique avait une part de marché de 16%. Dans des pays comme la Corée du Sud et la Chine, cette part a même atteint près de 25%. Le Royaume-Uni s’approche également de ce niveau.

Ce taux n’est pas toujours aussi élevé dans d’autres pays riches, bien qu’il y soit aussi en augmentation. Aux États-Unis, la part de l’e-commerce par rapport au commerce total est passée de 11 à 14%. À Singapour par contre, le commerce électronique ne représente actuellement qu’un peu plus de 10% de l’activité totale. Mais c’est presque le double par rapport à l’année précédente.

Dans des pays comme l’Australie et le Canada, l’impact du commerce en ligne reste inférieur à la barre des 10%.

Alibaba

Ce n’est pas seulement parmi les pays que l’on observe de grandes variations dans le volume du commerce en ligne. Il existe également des variations importantes au sein des différents secteurs économiques.

Alors que le commerce de détail en ligne a enregistré une forte activité, des activités telles que le covoiturage et les services de voyage en ligne ont subi l’impact négatif de la crise économique.

L’année dernière, la plus grande entreprise de commerce électronique au monde a été Alibaba, suivie d’Amazon. Parmi les treize plus grands détaillants en ligne, qui ont enregistré un chiffre d’affaires combiné de 2.900 milliards dollars, on compte onze Chinois et deux Américains.

Sur le même sujet: