L’allocation parentale COVID19 pour les indépendants est prolongée durant l’été

Le ministre des Indépendants, Denis Ducarme (MR). – Isopix

Parmi les mesures décidées vendredi soir par le super-kern figure la prolongation jusqu’à fin août de l’allocation parentale COVID19 au profit des indépendants. La mesure était déjà dans l’air depuis le dernier Conseil des ministres élargi aux partis qui soutiennent le gouvernement fédéral du 6 juin.

‘De nombreux parents indépendants ont repris leur activité sans nécessairement disposer d’une solution de garde pour leurs enfants. Afin de leur permettre de mieux concilier leur travail et la garde de leurs enfants, je souhaite qu’ils puissent, comme les salariés, encore bénéficier de l’allocation parentale COVID19 pour les mois de juillet et août’, explique le ministre des Indépendants, Denis Ducarme (MR), par communiqué.

Initialement, la mesure s’adressait aux travailleurs indépendants à titre principal qui ont poursuivi ou repris leurs activités durant les mois de mai et juin, mais qui ont été obligés de réduire leur temps de travail pour s’occuper d’un ou plusieurs enfants de moins de 12 ans ou en situation de handicap.

532 ou 875 euros

Cependant, avec les grandes vacances qui approchent et les difficultés toujours rencontrées par ces travailleurs pour trouver des solutions de garde d’enfant durant l’été, le ministre Ducarme a donc jugé nécessaire que soit décidé une prolongation de cette mesure de soutien.

Concrètement, l’allocation s’élève à 532,24 euros et n’est pas cumulable avec le revenu de remplacement ‘droit passerelle de crise’. Elle grimpe à 875 euros si travailleur indépendant cohabite exclusivement avec un ou plusieurs enfants dont il a la charge.

Coût de la prolongation de cette mesure: environ 7,7 millions euros.

Lire aussi: