La Russie bloque plusieurs vols européens qui évitent le Bélarus

Austrian Airlines a dû annuler un vol Vienne – Moscou ce jeudi, car la compagnie n’a pas reçu d’autorisation de la part de la Russie pour un changement d’itinéraire destiné à éviter l’espace aérien de la Biélorussie. Un vol d’Air France Paris – Moscou avait déjà été annulé mercredi pour des raisons similaires.

‘Les autorités russes ne nous ont pas donné l’autorisation (de contourner le Bélarus)’, a déclaré Austrian Airlines dans un communiqué relayé par l’AFP. ‘Par conséquent, nous avons dû annuler le vol d’aujourd’hui entre Vienne et Moscou.’

‘Selon nos informations, le changement d’itinéraire du vol n’a pas été approuvé par les autorités russes’, a confirmé le ministère autrichien des Transports, sans ajouter d’autres précisions.

Du côté de la Lufthansa, maison-mère d’Austrian Airlines, on affirme que ‘toutes les compagnies du groupe évitent actuellement l’espace aérien bélarusse’ et que l’on ‘continue d’opérer les vols prévus en direction de la Russie.’

Mercredi, un vol aller-retour d’Air France entre Paris et Moscou avait déjà été annulé ‘pour des raisons opérationnelles liées au contournement de l’espace aérien Biélorusse nécessitant une nouvelle autorisation de la part des autorités russes pour entrer sur leur territoire.’

Sanctions et représailles

Lundi soir, l’Union européenne a adopté des sanctions contre le Bélarus, au lendemain du détournement par les autorités biélorusses d’un vol Ryanair, en provenance d’Athènes et à destination de Vilnius, afin que le militant et journaliste Roman Protasevich puisse être arrêté. L’UE a notamment décidé de fermer son espace aérien aux avions de ce pays et recommandé à toutes les compagnies, via l’Agence européenne de sécurité aérienne (AESA), d’éviter le Bélarus.

Pour cette raison, il est nécessaire pour les compagnies aériennes de modifier les itinéraires de toute une série de vols. Un ajustement qui doit être validé par les autorités compétentes, ce que les Russes se sont refusé à faire dans les deux cas mentionnés plus haut.

Si la manœuvre devait encore se répéter, cela confirmerait la volonté de Moscou de procéder à des représailles vis-à-vis de l’UE suite aux sanctions décidées par cette dernière contre son allié biélorusse.

Pour aller plus loin:

Plus
My following

Beursupdate: Brussel hoger van start gegaan

07/12/2021 08:09

(ABM FN) De Brusselse beurs is dinsdagochtend hoger van start gegaan. Kort na de beursbel steeg de Bel20 index 0,7 procent naar 4.211,51 punten. 

In de hoofdindex trok Galapagos de kop met een stijging van 5,7 procent, nadat Kempen het aandeel op de kooplijst plaatste. 

Melexis steeg 3,3 procent. 

Ageas daalde daarentegen 1,2 procent. Volgens Bloomberg is BE Group van plan om opnieuw een bod op de verzekeraar uit te brengen. 

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20