Markten:
Markten inladen...

JEUDI 13 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

La réponse de Trump à la Chine sur la répression à Hong Kong

Logo Business AM
Politique

15/07/2020 | Baptiste Lambert | 3 min de lecture

Donald Trump/ EPA

Donald Trump accentue encore un peu plus la pression sur la Chine, après l’adoption de la loi controversée sur la sécurité nationale à Hong Kong. Le président américain annonce disposer d’outils pour opérer des sanctions économiques ciblées. La cité-État devrait néanmoins en pâtir.

Fin juillet, le Congrès a adopté – à l’unanimité – la loi sur l’Autonomie à Hong Kong. ‘Elle donne à mon administration de nouveaux outils puissants pour faire rendre des comptes aux individus et aux entités impliqués dans la répression des libertés à Hong Kong’, a déclaré Donald Trump lors d’une conférence de presse.

Concrètement, ces sanctions pourront cibler des responsables chinois et même des membres de la police de Hong Kong, tous ceux qui œuvrent à restreindre la liberté dans l’ancienne colonie britannique.

La loi cible également les banques, qui par leur financement, contribueraient à renforcer le pouvoir chinois à Hong Kong.

Fuite des cerveaux

Plus négativement pour la cité-État, le décret qui accompagne la loi met fin au traitement préférentiel de Hong Kong. ‘Hong Kong sera traité comme la Chine: pas de privilège spécial, pas de traitement économique spécial et pas d’exportations de technologies sensibles’.

Le président estime que les États-Unis ont perdu un concurrent très sérieux, et il envisage dans la foulée une fuite des cerveaux.

La guerre commerciale qui connait des points chauds et des périodes plus calmes est renforcée par plusieurs différents: les revendications chinoises en mer de Chine méridionale, Huawei accusé d’espionnage, ou encore la répression des Ouïghours, une minorité musulmane.

Pékin dénonce ‘une ingérence flagrante dans les affaires de Hong Kong et les affaires intérieures de la Chine’, a dénoncé mercredi dans un communiqué le ministère chinois des Affaires étrangères. La Chine promet d’apporter ‘la réponse nécessaire et imposera des sanctions aux personnes et aux entités américaines concernées’ en contrepartie.

Donald Trump et Xi Jinping n’ont aucune intention de se rencontrer.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | La citation du jour