Le gain de productivité meilleur en Wallonie qu’en Flandre depuis 2015

La productivité continue de stagner en Belgique, de l’ordre de 1% sur la période 2012-2020, mais elle se porte cependant mieux en Wallonie qu’en Flandre ces dernières années, selon un rapport annuel de du Conseil national de la productivité (CNP), cité dans La Libre Belgique mardi.

« Pour la première fois, l’analyse intègre des données régionales. Depuis 2015, les gains de productivité sont supérieurs en région wallonne par rapport à la Flandre, dans la plupart des secteurs d’activité, mais surtout dans les services marchands (+1,3 %) et l’industrie (+0,4 %) », relève Luc Denayer, président du CNP. 

Les gains de productivité restent particulièrement faibles depuis 2015, notamment en raison de la transition de notre économie vers davantage de services. Depuis cette date, en effet, note le rapport, « la croissance particulièrement faible de la productivité belge est la résultante d’une évolution contrastée des gains de productivité régionaux ». 

En Flandre, pour la période 2015-2018, ceux-ci sont quasi nuls (-0,1 % par an en moyenne). L’accroissement de l’activité (+1,7 %) s’est accompagné d’une croissance légèrement supérieure des heures travaillées (+1,7 %).  En Wallonie, la croissance économique, équivalente à celle observée en Flandre (+1,8 %), s’est révélée moins intensive en heures travaillées (+1,4 %), de sorte que la Région a engrangé les gains de productivité du travail les plus élevés (+0,4 %). 

À Bruxelles, une progression des heures travaillées plus faible (+0,8 %) que dans les autres régions est enregistrée ; l’atonie de l’activité (+0,2 %) induit des pertes de productivité importantes (-0,54 %). 

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20