La NASA veut percuter un double astéroïde pour le dévier : comment et où regarder le lancement « d’Armageddon » ?

Et si le scénario du film Armageddon avec Bruce Willis devenait une réalité, quelle force devrions-nous appliquer sur un astéroïde qui menace la Terre pour le faire dévier de sa trajectoire ? C’est une question à laquelle la NASA va tenter de répondre avec la mission DART.

Mercredi 24 novembre à 7h20, la NASA va lancer une fusée de 500 kg dans l’espace dans le cadre de la mission Double Asteroid Redirection Test – DART, « fléchette » en anglais. Cette dernière n’a pas pour but d’explorer les confins de l’univers, mais bien de s’écraser sur un double astéroïde situé à environ 11 millions de kilomètres de la Terre. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette mission poursuit bien un but scientifique et les données qui en résulteront pourraient bien un jour sauver l’humanité.

Dévier des astéroïdes

En projetant une fusée sur l’astéroïde binaire Didymos (780 mètres de diamètre) et sa lune Dimorphos (160 mètres), la NASA et l’Agence spatiale européenne cherchent à déterminer quelle force il faudrait appliquer sur un astéroïde géocroiseur pour le faire dévier de sa trajectoire si ce dernier menaçait la Terre.

En sacrifiant un vaisseau spatial, les deux agences spatiales souhaitent en effet créer une « déviation cinétique » de l’objet céleste. Une expérience qui se chiffre à 300 millions de dollars.

Un lancement en live

Comme souvent avec les missions de la NASA, une retransmission live du lancement de la fusée SpaceX Falcon 9 depuis la base Vandenberg située en Californie sera disponible sur la chaine YouTube de l’agence spatiale. Le lancement est prévu à 7h20, heure de Paris, le mercredi 24 novembre. Il pourra également être suivi depuis l’application officielle de la NASA, mais aussi depuis son site Internet ou la chaine YouTube de SpaceX dès 6h10.

La mission était initialement prévue le 21 juillet dernier, mais elle a été retardée en raison de problèmes au niveau de la chaine d’approvisionnement liés au coronavirus.

Si le lancement de la mission DART est imminent, la rencontre avec le double astéroïde n’est pas prévue avant un bon moment. La fusée devrait en effet prendre 10 mois pour parcourir les millions de kilomètres qui la séparent des deux astéroïdes. Il faudra donc patienter jusqu’à l’automne 2022 pour qu’une rencontre ait lieu.

La fusée sera accompagnée par un satellite qui enregistrera des données sur la collision, mais également sur le comportement des deux astéroïdes après le choc. La NASA a mesuré que la lune de l’astéroïde, Dimorphos, prenait 11h et 55 minutes pour en faire le tour. Si la mission est un succès, ce temps devrait être modifié. L’engin spatial devrait frapper Dimorphos à une vitesse de 24.000 km/h.

En 2024, l’Agence spatiale européenne lancera la mission Hera. Cette dernière ira à la rencontre de deux astéroïdes pour constater et mesurer l’impact de DART sur les deux objets célestes. Le vaisseau spatial devrait arriver en janvier 2027.

Des milliers d’astéroïdes percutent la Terre

Il s’agit de la première démonstration en vol pour la défense planétaire. L’idée n’est pas d’anéantir ni de dévier tous les objets célestes qui pourraient foncer sur la Terre, mais de déterminer les moyens à mettre en place pour le faire si un astéroïde venait réellement menacer notre chère planète. Le fait est que la Terre est régulièrement frappée par des objets spatiaux en tous genres, mais la majorité d’entre eux se désintègrent dans notre atmosphère.

Environ 23.000 astéroïdes se trouvent actuellement à proximité de la Terre. Et le plus dangereux d’entre eux se nomme Bennu. Il s’agit d’un corps céleste de 500 mètres de diamètre qui pourrait nous percuter d’ici 2300, mais les « chances » restent tout de même minimes (0,057%).

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20