La Flandre va-t-elle se déconfiner plus vite que le reste du pays? ‘J’espère que la Wallonie et Bruxelles feront des efforts…’

‘Si l’écart entre les taux de vaccination s’accentue entre la Flandre et Bruxelles, nous devrons penser à alléger les mesures en Flandre plus tôt que dans les autres régions’, a déclaré le ministre-président flamand, Jan Jambon (N-VA), sur le plateau de l’émission De Zevende dag (VRT).

Selon les chiffres de Sciensano, 29,9% de la population flamande en âge d’être vaccinée a déjà reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19 à la date du 25 avril, contre 28,8% en Wallonie et 22,5% à Bruxelles. Au niveau national, le taux de vaccination s’établit actuellement à 28,9%.

Source: Sciensano

Par ailleurs, comme le montre le tableau ci-dessous, la Flandre est également devant les autres Régions du pays en termes de vaccination des personnes âgées.

Source Sciensano

‘En tant que nationaliste-flamand, je ne peux pas vous dire autre chose’

Toutefois, les écarts étant encore assez minimes, un déconfinement à plusieurs vitesses entre Régions n’est pas encore concrètement à l’ordre du jour. Mais si la différence devait s’accentuer, Jan Jambon a prévenu dimanche qu’il devrait en tenir compte.

‘J’aurai beaucoup de mal à expliquer qu’on ne peut pas assouplir les mesures en Flandre parce que la Belgique francophone n’a pas été aussi vite que nous’, a-t-il déclaré, précisant ‘qu’en tant que nationaliste-flamand, je ne peux pas vous dire autre chose.’

Le ministre-président flamand a néanmoins concédé qu’une telle décision ne serait pas facile à mettre en œuvre ‘étant donné que beaucoup de Flamands vont à Bruxelles et vice versa’.

‘J’espère surtout que la Wallonie et Bruxelles feront des efforts pour lutter contre le scepticisme sur les vaccins, car c’est de cela qu’il s’agit’, a conclu Jan Jambon, selon qui les gens au sud du pays ‘se tournent davantage vers la France, où les campagnes anti-vaccins sont plus féroces qu’en Flandre ou aux Pays-Bas’.

‘Communautariser la crise sanitaire est assez lamentable’

Sans surprise, les propos de Jan Jambon n’ont pas manqué de susciter de vives réactions dans les rangs francophones. À commencer par celle du président du MR, George-Louis Bouchez.

‘Communautariser la crise sanitaire est assez lamentable’, a déclaré le libéral sur LN24. ‘Notre pays est tellement petit, il y a une telle densité de population’, qu’il faut tenter de garder les mêmes règles pour l’ensemble du territoire, au risque de ‘déboussoler nos concitoyens’.

George-Louis Bouchez n’est pas pour autant contre des règles à plusieurs vitesses, mais alors à une échelle plus ciblée comme une ville ou une zone bien définie.

‘En fait, c’est la course des escargots, mais on ne peut pas dire que les différences vont du simple au double’, a-t-il conclu.

De son côté, le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Christophe Collignon (PS), a estimé sur RTL que les déclarations ‘matamoresques’ de Jan Jambon n’étaient pas ‘le bon angle’ à adopter. Il a par ailleurs souligné que ‘la Wallonie est première concernant le taux de la 2e dose’ et rappelé qu’encore récemment, ‘la Flandre ne voulait pas de certains reconfinements, mais finalement les chiffres de la pandémie l’ont rattrapée’.

Pour aller plus loin:

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20