Israël n’a enregistré aucun décès lié au Covid ces dernières 24h, une première en dix mois

Un test de dépistage du coronavirus en Israël. (Isopix)

Israël n’a enregistré aucun nouveau décès lié au coronavirus ce jeudi, pour la première fois en dix mois. Le pays respire.

Israël a le sourire. Ce jeudi, son compteur de décès dus au Covid-19 n’a pas bougé: 6.346. La dernière fois que ce chiffre était resté le même deux jours consécutifs remonte au 29 juin. A cette époque-là, les chiffres globaux étaient ensuite restés très bas pendant plusieurs semaines.

Taux de vaccination le plus élevé au monde

À la fin du mois de janvier, la pandémie a atteint son apogée en Israël. Depuis lors, le pays peut se targuer d’un taux de vaccination très élevé, ce qui n’est pas sans conséquences. Les taux de mortalité et d’infection continuent de baisser régulièrement, ce que ne manque pas de souligner le ministère israélien de la Santé.

Depuis ce jeudi, 5 millions d’Israéliens ont reçu au moins deux doses d’un vaccin contre le coronavirus. Cela représente plus de 54% de la population totale et plus de 80% de la population éligible âgée de plus de 16 ans.

Le programme de vaccination israélien est basé sur le vaccin à deux doses de Pfizer-BioNTech. L’Etat hébreu affiche le taux de vaccination par habitant le plus élevé au monde. Sa campagne de vaccination a débuté en décembre dernier.

Israël se prépare maintenant à vacciner les enfants âgés de 12 à 15 ans, une fois que la Food and Drugs Administration, le régulateur américain, aura approuvé l’utilisation du vaccin pour les jeunes faisant partie de cette tranche d’âge. Une fois que cela sera fait, Israël atteindra l’immunité collective, a déclaré le directeur général du ministère israélien de la Santé, Chezy Levy, au média public israélien Kan.

Variant indien

Le ministère israélien de la Santé a également émis hier un avertissement quant aux voyages à l’étranger, rappelant que les Israéliens vaccinés pourraient tout de même y contracter certains variants. Sept pays ont été ciblés: l’Ukraine, l’Éthiopie, le Brésil, l’Afrique du Sud, l’Inde, le Mexique et la Turquie. Les Israéliens sont appelés à éviter de s’y rendre.

Les autorités israéliennes craignent tout particulièrement un variant indien du coronavirus (B.1.617), qui suscite une grande agitation dans le monde. L’Inde vient de battre le record mondial d’infections enregistrées en 24 heures, franchissant la barre 300.000 contaminations quotidiennes. Le pays se situe également au-delà des 2.000 décès par jour.

Vendredi, la ministre belge de l’Intérieur, Annelies Verlinden (CD&V), a annoncé sur Radio 1 que la Belgique envisage de renforcer les mesures de quarantaine pour les personnes provenant des zones à risque.

Sur le même sujet: