La directrice du plus grand complexe hospitalier de Tel Aviv se retourne contre le ministère de la Santé : « Omicron : arrêtez l’hystérie »

Dans une série de tweets remarqués, le centre médical Sourasky de Tel Aviv, communément appelé hôpital Ichilov et principal complexe hospitalier de Tel Aviv, se retourne directement contre le ministère de la santé via son compte officiel sur Twitter.

Selon la professeure Idit Matot (photo), directrice du département de chirurgie et également présidente du comité scientifique de la Société européenne d’anesthésiologie (ESA) :

  • Omicron présente un risque minime et le variant n’a plus rien à voir avec les souches précédentes qui provoquaient des maladies graves et durables ;
  • il n’y a plus de patients de Covid sous respirateur artificiel ;
  • la plupart des « admissions à l’hôpital de Covid » n’ont pas le Covid-19 comme raison principale ;
  • le nombre de patients atteints de « Covid sévère » dans les hôpitaux est quotidiennement exagéré par les médias ;
  • les mesures d’isolement des personnes asymptomatiques et surtout des enfants – « nous les privons de leur enfance, de leur développement et de leur capacité d’apprentissage, et leur donnons des peurs et des troubles mentaux » – doivent être revues de toute urgence ;
  • toutes les personnes qui ne se sentent pas bien doivent rester à la maison. « Laissez les autres partir et faites une chose : mettez des masques. »
  • les tests de masse et les quarantaines deviennent insensés.
Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20