La Chine va fermer partiellement le troisième port le plus fréquenté du monde après un seul cas Covid : une nouvelle hausse des prix des porte-conteneurs en perspective ?

Le port de Ningbo va fermer un grand terminal après qu’une contamination a été détectée chez un docker. La chaîne d’approvisionnement mondiale est donc soumise à une nouvelle pression, alors qu’une saison d’achats intense se profile à l’horizon.

Pourquoi est-ce important ?

Le secteur du transport maritime chinois commençait tout juste à se remettre de la fermeture temporaire du port de Yantian, qui a également été fermé entre le 21 mai et le 10 juin en raison d'une épidémie de Covid-19. Pendant ce temps, le prix des conteneurs maritimes reste absurdement élevé.

Tous les services de conteneurs entrants et sortants du terminal Meishan du port de Ningbo ont été interrompus pour une durée indéterminée mercredi en raison d’une « interruption du système », a annoncé le port dans un avis public. Selon l’administration de la ville, un docker avait été testé positif au Covid-19, écrit l’agence de presse Bloomberg.

Selon le consultant en sécurité Gardaworld, le terminal fermé est responsable de 25 % de tous les conteneurs passant par l’ensemble du port. Selon cette société, la fermeture du terminal aura également « un fort impact sur la manutention et l’expédition des marchandises » dans le port. Selon la société allemande Hapag-Lloy AG, les expéditions seront inévitablement retardées.

Le port de Ningbo-Zhoushan est le troisième plus grand port au monde pour le trafic de conteneurs et le deuxième plus actif en Chine en général, juste après Shanghai. On peut le lire dans les tableaux du magazine maritime Lloyd’s List.

Extra douloureux en août

C’est la deuxième fois qu’un grand port chinois doit fermer ses portes à cause du coronavirus. Le port de Yantian, près de la métropole méridionale de Shenzhen, a dû fermer pendant près d’un mois à partir de la fin mai en raison d’une épidémie de virus. En conséquence, les marchandises ont dû être renvoyées vers les entrepôts et les usines et les prix des conteneurs d’expédition ont fortement augmenté.

D’ailleurs, ces prix atteignent actuellement des niveaux records et deviennent une source d’inflation croissante. Il est à craindre que ce nouveau revers ne pousse les prix des porte-conteneurs encore plus haut.

La fermeture de Ningbo en août sera également très douloureuse pour l’économie mondiale. En effet, vers la fin de l’année, l’activité économique chinoise en mer augmente avec les vacances occidentales autour de Noël et le Nouvel An chinois en vue.

« Cela pourrait avoir un impact sur le Black Friday et la saison des achats des fêtes. Dans les prochaines 24 heures, nous saurons s’il s’agit d’une épidémie grave ou non », a déclaré Josh Brazil, vice-président marketing de Project 44, expert en chaîne d’approvisionnement.

Lacunes dans le contrôle des virus dans les ports chinois

Tous les contacts personnels du docker infecté ont depuis été contactés et seront mis en quarantaine, a déclaré le gouvernement de la ville de Ningbo. Un porte-parole du port a déclaré jeudi à Bloomberg qu’il n’y avait pas encore de nouvelles sur l’évolution de la situation.

La découverte de la contamination par le Covid montre qu’il existe encore des lacunes dans les procédures des ports chinois pour lutter contre le virus. Le gouvernement local envisage maintenant un confinement local et la désinfection massive du port et des quartiers d’habitation des dockers.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés