La Chine met en garde les collectivités locales : « Préparez-vous à une éventuelle faillite d’Evergrande »

La Chine a demandé aux gouvernements locaux de se préparer à la possible faillite du géant de l’immobilier Evergrande selon le Wall Street Journal.

En début de semaine, c’était la panique sur les marchés boursiers et cryptographiques. Les investisseurs craignaient la faillite d’Evergrande. La société immobilière avait remboursé une partie de ses dettes avec des biens immobiliers. L’entreprise est assise sur une montagne de dettes de 300 milliards de dollars. Mercredi, Evergrande a remboursé 34,5 milliards de dollars d’intérêts, mais l’affaire ne s’arrête pas là. L’entreprise devra rembourser davantage de charges d’intérêts et de dettes dans les mois à venir.

« Se préparer à une éventuelle tempête »

Les autorités chinoises demandent aux gouvernements locaux de se préparer à l’éventuelle disparition d’Evergrande, ont déclaré au Wall Street Journal des sources au fait des discussions. En d’autres termes, il ne semble pas que la Chine soit disposée à renflouer le promoteur criblé de dettes tout en se préparant aux conséquences économiques et sociales d’une éventuelle faillite.
Les sources parlent de « se préparer à une éventuelle tempête ». Ils ont déclaré que les organes du gouvernement local et les entreprises d’État ont reçu pour instruction de n’intervenir qu’au dernier moment pour faire face aux conséquences de cette tempête, si Evergrande ne parvient pas à gérer ses affaires de manière ordonnée. Selon eux, les autorités locales ont été chargées de prévenir les troubles et d’atténuer leur impact sur les acheteurs de logements et l’économie en général.

Assouplissement des restrictions

Pékin a demandé aux gouvernements locaux, entre autres, de réunir des équipes de comptables et d’avocats pour examiner les finances d’Evergrande dans leurs régions. Ils devraient également s’entretenir avec les promoteurs publics et privés locaux pour se préparer à la reprise de projets immobiliers. Enfin, il leur a été demandé de mobiliser des équipes de contrôle au cas où des manifestations éclateraient, par exemple.

Selon une source, les responsables politiques envisagent d’assouplir certaines restrictions sur l’immobilier dans les petites villes chinoises. Par exemple, ils envisagent de modérer les règles pour ceux qui veulent acheter une résidence secondaire. « Ils pourraient également assouplir certaines des mesures strictes relatives au désendettement des promoteurs immobiliers, qui ont contribué à amener Evergrande au bord de la faillite ces derniers mois », a déclaré la même source.

Cette source a toutefois ajouté que cet assouplissement serait limité aux petites villes et ne modifierait pas la campagne nationale plus vaste visant à maîtriser le secteur immobilier. Le gouvernement chinois avait pris des mesures à l’été 2020 pour éviter une surchauffe du marché immobilier.

Pour aller plus loin :

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20