La Belgique « dans les temps » pour les approvisionnements en gaz

Les réserves de gaz en Belgique sont conformes au calendrier, a confirmé dimanche la ministre de l’Énergie Tinne Van der Straeten (Groen).

Ces dernières semaines, le prix du gaz a explosé en Europe, entre inflation et crainte d’une pénurie sur le marché. Vendredi, la barre des 100 euros par mégawattheure a même été franchie, un record absolu.

Cette flambée de prix se répercute également sur la facture de gaz naturel des ménages et des entreprises.  Les prévisions météo plus froides que prévu, combinées à une offre restreinte, à des droits d’émission onéreux et à des produits de base coûteux ont fait grimper les prix de l’énergie à des niveaux records depuis des semaines.

La Chine exerce également une pression supplémentaire. La deuxième économie mondiale est elle-même aux prises avec des pénuries d’électricité et a ordonné vendredi à ses compagnies d’énergie de s’assurer à tout prix que l’approvisionnement en électricité serait suffisant pour l’hiver prochain.

La ministre de l’Énergie a confirmé que la Belgique était « dans les temps » pour ses approvisionnements en gaz. Même son de cloche du côté du gestionnaire du réseau gazier Fluxys. Ce dernier exploite une installation souterraine de stockage de gaz à Loenhout (Anvers). Ces réserves de gaz sont actuellement remplies à entre 86 et 87 pour cent. D’ici au 1er novembre, les réserves doivent atteindre 90 pour cent. Et notre pays est tout à fait dans les temps pour ce faire, a assuré la ministre écologiste.

pour aller plus loin :

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20