La Belgique change de cap dans sa stratégie de dépistage: elle impose le double test aux ‘contacts à haut risque’

Isopix

Tous les contacts à haut risque devront être testés le premier et le septième jour de la quarantaine. C’est en tout cas ce qui a été a annoncé ce vendredi lors de la Conférence Interministérielle Santé publique.

La mesure a été prise sur avis de la Taskforce Testing du Commissariat Corona. ‘C’est indispensable pour limiter davantage la propagation du virus. Ceci est réaliste car la possibilité de se faire tester est largement automatisée (notamment par un SMS), ce qui réduit la charge des médecins généralistes’, pouvait-on lire dans un communiqué.

‘La capacité de testing est aussi suffisante que pour analyser tous les échantillons assez rapidement. La CIM invite donc toute personne qui présente des symptômes, ou qui a été exposée, à se faire tester dès que possible’, .

Qu’est-ce qu’un sujet à haut risque?

Un contact est dit ‘à haut risque’ lorsqu’il s’opère avec une personne testée positive au Covid-19 pendant plus de 15 minutes, sans masque, et où la distance de 1,5 mètre n’a pas pu être respectée.

Jusqu’à présent, il était demandé à ces personnes de rester chez elles en quarantaine et de se faire tester après 7 jours.

À compter du 25 janvier, le test devra être fait le 1er et le 7e jour de la quarantaine, qui restera d’application tant que le résultat- sous condition qu’il soit négatif- du second test ne sera pas connu.